1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Donald Trump qualifie Joe Biden d'"ennemi de l'État"
1 min de lecture

États-Unis : Donald Trump qualifie Joe Biden d'"ennemi de l'État"

Lors d'un meeting de campagne, l'ancien président américain a qualifié Joe Biden d'"ennemi de l'État", avant de fustiger la perquisition du FBI dans sa résidence de Floride.

Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Crédit : Allison Joyce / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Guillaume Dosda & AFP

Ce samedi soir, en Pennsylvanie, l'ancien président américain Donald Trump a parlé de Joe Biden en le décrivant comme un "ennemi de l'État". Ce dernier avait affirmé, il y a deux jours, que les "Républicains MAGA" (Make america great again) représentaient "un extrémisme qui menace les fondations mêmes de notre République". 

Devant ses partisans, Donald Trump a dénoncé un discours de "haine et colère", de la part de l'actuel président, l'accusant d'avoir dépeint ses partisans en "menaces pour la démocratie". "L'ennemi de l'État, c'est lui, et le groupe qui le contrôle", a poursuivi l'ancien président, en Pennsylvanie, avant les élections de mi-mandat le 8 novembre.

Aussi, Donald Trump a affirmé que l'enquête du FIB constituait "l'exemple le plus frappant des menaces très réelles qui pèsent sur la liberté des Américains" et l'un "des abus de pouvoir les plus choquants de la part d'une administration dans l'histoire américaine". "Le raid honteux et la descente dans ma maison de Mar-a-Lago était une parodie de justice", a-t-il insisté.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire