1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Donald Trump interdit l'armée aux personnes transgenres
1 min de lecture

États-Unis : Donald Trump interdit l'armée aux personnes transgenres

Le président américain a signé ce vendredi 25 août le document interdisant au Pentagone de recruter des personnes transgenres.

Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison blanche le 24 mars 2017
Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison blanche le 24 mars 2017
Crédit : Evan Vucci/AP/SIPA
Lucie Valais

C'est désormais officiel, il n'y aura plus de personnes transgenres à rejoindre le Pentagone. Après plusieurs semaines d'hésitations, le président américain a signé vendredi 25 août le décret qui interdit au département de la Défense d'embaucher des militaires transgenres. Par ce document, Donald Trump laisse par ailleurs le soin au Pentagone de décider du sort de ceux qui sont déjà enrôlés dans l'armée américaine.

C'est le 26 juillet dernier que le locataire de la Maison blanche, dans une série de tweets, avait brusquement annoncé sa volonté d'interdire le métier aux personnes transgenres. Donald Trump se justifiant alors en mettant en avant "le fardeau des coûts médicaux énormes" et des "perturbations". Il s'était inévitablement attiré les foudres d'associations défendant les droits des personnes lesbiennes, gay, bi et trans (LGBT), qui dénonçaient une "attaque dans raison" du président américain.

Dans le document signé et transmis au ministre de la Défense, Jim Mattis, ce vendredi, Donald Trump souligne également que le Pentagone ne prendra plus en charge les traitements médicaux des militaires transgenres travaillant déjà au sein de l'armée. D'après les estimations, ils seraient entre 1.300 et 15.000 à servir dans les forces américaines.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/