2 min de lecture Mineurs

États-Unis : de nouveaux cas d'agressions sexuelles sur des enfants migrants

Abus sexuels, images pornographiques, interdiction de manger ou de dormir sur un matelas... De nouveaux cas de maltraitance ont été recueillis.

Un abri pour migrants, aux États-Unis
Un abri pour migrants, aux États-Unis Crédit : Paul Ratje / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

De nouveaux cas de maltraitance sur des enfants migrants ont été déclarés aux États-Unis. NBC News a recueilli les témoignages de dizaines d'enfants détenus en Arizona qui font état d'agressions sexuelles et de mauvais traitements

Un jeune Guatémaltèque âgé de 16 ans a témoigné que lui et d'autres personnes de sa cellule s'étaient une fois plaints du goût de l'eau. En guise de représailles, les agents des douanes les ont fait dormir sur du béton dur plusieurs nuits. Une jeune fille originaire du Honduras a affirmé qu'un officier, régulièrement, lui mettait sa main dans son soutien-gorge et lui baissait ses sous-vêtements. À chaque fois, l'agent parle en anglais avec ses collègues, et rit pendant tout le processus. 

De nombreux autres enfants ont déclaré qu'ils n'avaient pas droit aux douches, à un matelas, à un oreiller. Parfois, on ne leur donne pas à manger pendant plusieurs jours

4.500 plaintes d'abus sexuels entre 2014 et 2018

Depuis plusieurs mois, des traitements abusifs infligés aux mineurs migrants par les agents des États-Unis se font savoir.  

À lire aussi
Gentilly, dans le Val-de-Marne, au sud de Paris faits divers
Val-de-Marne : une ado de 16 ans séquestrée et contrainte à se prostituer

Le département de la santé des États-Unis a reçu plus de 4.500 plaintes d'abus sexuels sur des enfants migrants alors qu'ils étaient en centres de rétentions entre 2014 et 2018. Baisers forcés, exposition à des images pornographiques, caresses, viols... les cas prennent plusieurs formes. Ces chiffres montrent une augmentation de ces abus depuis la mise en place par l'administration de Donald Trump d'une politique de séparation stricte des familles demandeuses d'asiles. 

En décembre 2018, deux enfants guatémaltèques sont morts après avoir été placés en détention par les autorités migratoires américaines. Les centres de détention pour mineurs sont sous le feu des critiques mais le président Trump a toujours nié les informations faisant état de mauvaises conditions pour les enfants. 

Deux militaires poursuivis

Ce mois-ci, également, deux militaires américains sont poursuivis pour avoir fait franchir illégalement la frontière entre le Mexique et les États-Unis à trois immigrants sans papiers contre de l'argent. Ils étaient prêts à payer 8.000 dollars "pour être introduits illégalement" dans le pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mineurs Migrants États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants