2 min de lecture États-Unis

États-Unis : cinq ans après l'avoir perdu, il retrouve son chien à 1.300 km de chez lui

VU DANS LA PRESSE - Michael Joy et sa famille ont roulé pendant huit heures pour retrouver Sam, qui a été découvert par la police dans un autre État début avril.

Un Labrador retriever (image d'illustration)
Un Labrador retriever (image d'illustration) Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Des retrouvailles émouvantes entre un maître et son chien. L'histoire débute à l'été 2016, lorsque Sam, un Labrador retriever croisé Husky sibérien de six ans, disparaît de la base où vit Michael Joy, un médecin militaire à la retraite. Il aura fallu attendre le 2 avril 2021, soit cinq ans plus tard, et un appel miracle pour que l'animal retrouve finalement son foyer.

Ce jour-là, l'homme reçoit un coup de fil en provenance de Cleveland, dans l'Ohio. De l'autre côté du combiné, la police locale. L'agent lui explique alors que Sam a été amené au service de soins et de contrôle des animaux de Cleveland, le City Dogs Cleveland, après avoir été retrouvé errant dans les rues, rapporte le site d'information Cleveland.com. Après une évaluation médicale et un vaccin, le personnel lui fait passer un scanner pour vérifier la présence d'une puce électronique.

Bingo ! Le chien a bel et bien un propriétaire, qu'il s'empresse de contacter. "Quand j'ai reçu le premier appel, j'ai dit : 'Je ne sais pas de quoi vous parlez. Je ne suis jamais allé dans l'Ohio'", explique Michael Joy. Il faut dire que l'animal a été retrouvé à plus de 800 miles de son domicile, soit environ 1.300 kilomètres.

Huit heures de route pour, enfin, les retrouvailles

Le City Dogs Cleveland a alors proposé à la famille de Michael Joy de prolonger le délai de détention habituel d'une semaine pour leur laisser le temps de s'organiser et venir récupérer Sam. Mais dès le lendemain matin, trop impatients, l'ex-médecin militaire, son épouse et leur fille se sont lancés dans un périple de huit heures de route.

À lire aussi
Yvelines
Yvelines : une fillette et deux femmes attaquées par des chiens

L'animal n'a pas tout de suite reconnu sa famille, depuis le temps, mais "dès qu'il a commencé à me sentir et à entendre ma voix, il s'est attaché à ma hanche et il l'est toujours à l'heure actuelle", raconte Michael Joy, qui avoue également "avoir presque pleuré" en voyant son chien qu'il pensait définitivement perdu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Animaux Chiens
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants