1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : ce que l'on sait de la fusillade qui a éclaté en Californie

États-Unis : ce que l'on sait de la fusillade qui a éclaté en Californie

Aux États-Unis, une nouvelle fusillade qui a éclaté mercredi 26 mai en Californie, fait état de huit morts et plusieurs blessés. Le tireur présumé, un employé de l'entreprise visée, s'est suicidé.

 Photo d’un point de rassemblement des employés et des membres de la famille des victimes suite à une fusillade qui a éclaté sur le site d'une compagnie de transports public à San José, en Californie, 26 mai 2021.
Photo d’un point de rassemblement des employés et des membres de la famille des victimes suite à une fusillade qui a éclaté sur le site d'une compagnie de transports public à San José, en Californie, 26 mai 2021.
Crédit : PHILIP PACHECO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon
Journaliste

Une nouvelle fusillade a éclaté aux États-Unis. Selon la police, un employé d'une entreprise de transports publics a tué au mois huit personnes mercredi 26 mai sur le site de la compagnie à San José, en Californie. Russell Davis, de la police du comté de Santa Clara a confirmé les huit décès, tout en prévenant que le bilan pourrait s'alourdir.

Le tireur présumé, a été identifié. Selon plusieurs médias américains il s'agit de Samuel Cassidy, un homme de 57 ans. Il était employé de l'entreprise de transports publics visée, la Valley Transportation Authority (VTA). La shérif locale Laurie Smith a précisé que le suspect s'était suicidé : "Je sais avec certitude que lorsque le suspect a su que les forces de l'ordre étaient sur place, il s'est suicidé".


Les autorités ont indiqué que des engins explosifs "se trouveraient à l'intérieur du bâtiment" et qu'une équipe de démineurs était sur place pour fouille les lieux et s'assurer "que la sécurité du public est assurée". Pour l'instant, le site a été évacué et la "gravité des blessures" est en train d'être évaluée, a expliqué l'entreprise sur Twitter.

232 fusillades recensées aux États-Unis depuis le début de l'année

Le président américain Joe Biden a vivement réagit à cette nouvelle fusillade en donnant l'ordre de mettre en berne les drapeaux sur les bâtiments publics. "Encore une fois j'exhorte le Congrès à agir immédiatement et à tenir compte de la volonté des Américains, ce qui inclut une grande majorité des détenteurs d'armes, à mettre un terme à cette épidémie de violence par arme à feu en Amérique", a-t-il déclaré. Selon le site internet Gun Violence Archive, les armes à feu ont fait plus de 17.000 morts aux États-Unis depuis le début de l'année 2021 et 232 fusillades ayant fait plusieurs victimes ont été recensées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/