1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : après avoir eu 13 garçons, un couple attend un nouvel enfant
2 min de lecture

États-Unis : après avoir eu 13 garçons, un couple attend un nouvel enfant

Jay et Kateri Schwandt vivent dans l'État américain du Michigan. Déjà parents de treize garçons, ils attendent un nouvel heureux événement pour le printemps. Ils ne veulent pas connaître le sexe du futur bébé.

Les Schwandt et leurs treize garçons
Les Schwandt et leurs treize garçons
Crédit : Facebook.com/jay.schwandt.7
États-Unis : après avoir eu 13 garçons, un couple attend un nouvel enfant
03:13
Philippe Corbé & Loïc Farge

Bienvenue chez les Schwandt au nord du Michigan, dans la région des Grands Lacs. Jay et Kateri Schwandt ont 43 ans. Kateri est enceinte. Elle va accoucher au printemps.

On peut dire qu'elle a l'habitude des grossesses. Elle connait, car elle est déjà la maman de Tyler, Zach, Drew, Brandon, Tommy, Vinnie, Calvin, Gabe, Wesley, Charlie, Luke, Tucker et Francisco.

Elle a déjà treize enfants, et elle est enceinte d'un quatorzième. C'est déjà beaucoup. Mais attendez que je vous dise quand même. Vous l'avez compris peut-être quand j'ai énuméré leurs prénoms : ces treize enfants, ce sont treize garçons. Treize garçons, des couches à l'âge adulte (le plus âgé a 25 ans).

Alors évidemment ils aimeraient avoir une fille, cette fois-ci, mais ils n'y croient plus. Et puis cela fait longtemps qu'ils ne demandent plus à connaître le sexe du bébé. "Ce serait comme ouvrir le cadeau de Noël le jour de Thanksgiving, fin novembre", explique le père.

Après la dernière naissance, il expliquait que le plus difficile, c'est que tout le monde se mette d’accord sur un prénom. Ils essayent de trouver un consensus dans la famille.

"Plus de chaos et de bruit dans la maison"

À lire aussi

Le bébé sera-t-il leur dernier ? C'est ce qu'ils disent. Ils n'iront pas au-delà de quatorze. Kateri elle-même a grandi dans une famille de quatorze enfants. Bon c'est déjà ce qu’elle disait en attendant son treizième garçon. Et ce qu'elle disait déjà après le douzième. Alors, qui sait ?

Mais comme l’expliquent les parents, "à partir de trois, ça ne fait plus beaucoup de différence d'en avoir dix ou plus". C'est simplement "plus de chaos et de bruit dans la maison". Mais le bruit et le chaos, ils connaissent. Ils vivent avec en permanence depuis des décennies. Alors un peu plus ou un peu moins, ça ne changera pas grand chose.

30 couverts à chaque repas

Évidemment, "tout se fait dans des propositions gigantesques", comme le dit le père. Imaginez qu'à chaque repas, il y a quinze assiettes, quinze verres, trente couverts. Cela veut dire qu'il faut faire tourner le lave-vaisselle plusieurs fois par jour.

Et puis ils ne sont pas toujours quinze autour de la table. Les quatre plus grands ont quitté la maison familiale, deux sont à l’université, et deux en sont déjà sortis.

Chaque garçon a appris à s'occuper de ses petits frères, à changer une couche. Dès l'âge de 10 ans, chacun doit s'occuper de sa propre lessive.

Une famille catholique

Pourquoi continuent-ils à avoir des enfants ? Ils refusent toute contraception, au nom de leur foi. C'est une famille catholique. Pour eux, un enfant est "le don suprême du mariage". Ils ont placé leur confiance en Dieu et accueillent ce que Dieu leur offre comme une chance.

Financièrement, ils s'en sortent avec le salaire du père. Ils font très attention. Tout est très organisé. Mais toutes les factures sont payées.

Et puis ils disent qu'un enfant de plus autour de la table, ça ne change plus grand chose financièrement. Sauf si c'était une fille. Là il faudrait acheter des vêtements neufs. Car jusqu'à présent, les frères évidemment portent les habits de leurs grands frères.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/