2 min de lecture Insolite

États-Unis : 69 ans après, elle rencontre sa fille qu'elle croyait morte

Après 69 ans de séparation, Connie a retrouvé sa mère Genevieve grâce à un test ADN. Cette dernière, tombée enceinte à 18 ans, pensait que son enfant était mort-né.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
États-Unis : 69 ans après, elle rencontre sa fille qu'elle croyait morte Crédit Image : FAMILY HANDOUT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Claire Gaveau

Nous sommes le 12 mai 1949 à l’hôpital Saint Mary, à Gary dans l’Indiana. Ce jour-là, dans la grande banlieue de Chicago, Genevieve Purinton donne naissance à un bébé. Elle est toute seule. Elle était tombée enceinte sans l’avoir souhaité, elle n’avait que 18 ans.

Elle a dû quitter le lycée quand son ventre s’est arrondi. Et ce 12 mai 1949, juste avant ses premières contractions, elle a reçu par courrier son diplôme de fin de lycée, l’équivalent du Bac. Elle rêve de devenir infirmière, mais elle sait que c’est compromis, sa vie ne va pas être facile. Comment entrer à l’université ? En 1949, dans l’Indiana, avoir un bébé toute seule, quand on a 18 ans, que le père ne prend pas ses responsabilités, c’est difficile.

Malgré tout, elle est impatiente. Elle a déjà trouvé le nom pour sa fille, car elle pense que ce sera une fille. Elle l’appellera Margaret Ann, comme l’une de ses enseignantes qu’elle aime beaucoup.

À lire aussi
Des plaquettes de médicaments (image d'illustration) insolite
Royaume-Uni : elle passe 17 jours avec une plaquette de médicaments dans la gorge

Mais rien ne se passe comme prévu. Peu après l’accouchement, on lui dit qu’elle a eu une fille, mais que le bébé est décédé. Un coup dur pour cet adolescente, qui attendait cet enfant. Mais Genevieve reprend sa vie, comme elle peut.

Une rencontre 69 ans plus tard

Un peu plus tard, elle quitte ses parents, part s’installer à l’autre bout du pays, en Floride, devient cuisinière. Elle aide sa sœur à élever l’un de ses enfants, mais elle n’aura jamais d’autre bébé, elle-même.

Elle a aujourd’hui 88 ans. Et la semaine dernière, elle a rencontré sa fille. Née le 12 mai 1949, cette dernière a dorénavant 69 ans et s'appelle Connie. Contrairement à ce qu'on lui avait dit dans cet hôpital catholique, elle n'est pas morte lors de l'accouchement. Elle a grandi dans une famille en Californie, qui lui a raconté qu’ils l’avaient trouvé dans un hôpital. Puis plus tard lui ont expliqué qu’elle était la fille d’une amie de la famille. Connie a été infirmière, pendant 34 ans.

Il y a quelques temps, elle décide de faire un test ADN, par la poste, c’est très simple. Je vous en ai déjà parlé, ça permet d’obtenir par courrier, pour quelques dizaines de dollars, des informations sur ses origines, ce qui permet de retracer sa généalogie. On peut aussi entrer ces informations génétiques dans des bases de données, sur Internet.

De nombreuses histoires similaires ?

C’est comme cela que Connie a retrouvé un cousin, ce qui lui a permis d’identifier récemment le nom de sa mère. Par chance, elle a découvert avec joie qu’elle était encore vivante. 

Une histoire incroyable qui n'est peut-être pas unique. On estime qu’entre 1945 et 1973, quand l’adoption a été autorisée par la Cour Suprême, des centaines de milliers de mères ont été obligées d’abandonner leurs enfants dans les maternités. Certaines ne le savaient même pas, on leur demandait de signer des papiers, comme Genevieve.

Et avec ces test génétiques disponibles désormais ici au grand public, 20 millions de personnes ont déjà fait analyser leur ADN, il va certainement y avoir d’autres histoires du même genre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795919372
États-Unis : 69 ans après, elle rencontre sa fille qu'elle croyait morte
États-Unis : 69 ans après, elle rencontre sa fille qu'elle croyait morte
Après 69 ans de séparation, Connie a retrouvé sa mère Genevieve grâce à un test ADN. Cette dernière, tombée enceinte à 18 ans, pensait que son enfant était mort-né.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-69-ans-apres-elle-rencontre-sa-fille-qu-elle-croyait-morte-7795919372
2018-12-14 09:46:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RsLqfyJE0-rFom8zcHEr7A/330v220-2/online/image/2018/1214/7795919465_genie.jpg