1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Elizabeth II "en a trop fait", estime Adélaïde de Clermont-Tonnerre
1 min de lecture

Elizabeth II "en a trop fait", estime Adélaïde de Clermont-Tonnerre

INVITÉE RTL - Adélaïde de Clermont-Tonnerre évoque "la volonté hors norme" mais aussi "la fatigue" de la reine, dont l'état de santé inquiète ces dernières semaines.

Elizabeth II, le 8 novembre 2020 lors du Remembrance Sunday
Elizabeth II, le 8 novembre 2020 lors du Remembrance Sunday
Crédit : PETER NICHOLLS / POOL / AFP
État de santé d'Elizabeth II : "elle en a trop fait", estime Adélaïde de Clermont-Tonnerre
03:37
État de santé d'Elizabeth II : "elle en a trop fait", estime Adélaïde de Clermont-Tonnerre
03:37
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Florine Boukhelifa

La reine Elizabeth II aurait dû faire une apparition publique dimanche 14 novembre à l'occasion de la cérémonie du Souvenir à Londres, pour saluer les Britanniques. Cependant, deux heures avant ce rendez-vous, le palais de Buckingham a annoncé l'absence de la souveraine à cet événement. Une nouvelle annulation qui ravive les inquiétudes autour de l'état santé de la reine, déjà contrainte de renoncer à plusieurs déplacements ces dernières semaines pour la même raison.

"En 22 ans, c'est la première fois qu'elle loupe cette cérémonie", observe Adélaïde de Clermont-Tonnerre qui évoque cependant des "dernières nouvelles plutôt rassurantes" de la part du Premier ministre Boris Johnson. Selon l'écrivaine et directrice de la rédaction du magazine Point de vue, "la reine fatigue" : "C'est une dame de 95 ans, et à cet âge, ses concitoyens sont à la retraite depuis trente ans", rappelle-t-elle.

Malgré "des moments extrêmement difficiles ces derniers mois qui l'ont particulièrement affaiblie", notamment le décès du Prince Philip, Elizabeth II a toujours "une volonté hors-norme". "Elle en a trop fait", estime cependant l'écrivaine, citant en exemple les "3.000 kilomètres parcourus en trois semaines", seulement un mois après la disparition de son époux.

Alors que la souveraine célèbrera ses 70 ans de règne l'an prochain, "la transition est amorcée et ce depuis un moment", poursuit Adélaïde de Clermont-Tonnerre. Si Elizabeth II a été très présente pendant le confinement, "elle est obligée de laisser de plus en plus de ses prérogatives". Par exemple dimanche, lors du Remembrance Sunday, où Kate et Camilla sont apparues sur le balcon à sa place.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/