1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Espagne : la libido de l'ex-roi Juan Carlos était devenue "un problème d'État", selon un ex-policier
2 min de lecture

Espagne : la libido de l'ex-roi Juan Carlos était devenue "un problème d'État", selon un ex-policier

ÉCLAIRAGE - Selon un ex-chef de la police espagnole, l'ancien monarque aurait eu une vie sexuelle si active que les services secrets lui auraient "injecté des hormones féminines et des bloqueurs de testostérone pour contrôler sa libido".

L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos en septembre 2009.
L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos en septembre 2009.
Crédit : Pierre-Philippe MARCOU / AFP
Thomas Pierre

Exilé à Abu Dhabi depuis plus d'un an, l'ancien roi d'Espagne Juan Carlos ne cesse pour autant de faire parler de lui. Après plusieurs scandales, sur ses malversations financières ou sa fille illégitime, ce sont aujourd'hui les déclarations d'un ancien chef de la police espagnole, qui jette le trouble sur le passé de l'ex-monarque de 83 ans, rapporte The Times

D'après José Manuel Villarejo, qui est actuellement jugé pour chantage et corruption en Espagne, la vie sexuelle de Juan Carlos aurait été si importante qu'elle aurait menacé jusqu'à la sécurité de l'État. Pour "contrôler sa libido", les services secrets espagnols lui auraient "injecté des hormones féminines et des bloqueurs de testostérone", affirme l'ancien commissaire de police. "C'était considéré comme un problème d'État qu'il soit si excité", a-t-il assuré auprès d'une commission parlementaire. 

Nombreuses auraient ainsi été les conquêtes de celui qui occupa le trône espagnol de 1975 à 2014, et dont les frasques sexuelles étaient un secret de Polichinelle. Parmi celles qui auraient également partagé la couche royale, selon le Daily Mailfigureraient la chanteuse Sara Montiel ou la princesse italienne Maria Gabriela de Saboya. En 2018 déjà, l'ex-souverain avait été mis en cause par un enregistrement de Villarejo, dans lequel une ex-maîtresse, la philanthrope Corinna zu Sayn-Wittgenstein, évoquait des malversations. 

Le roi "aux 5.000 maîtresses"

Au total, selon les estimations de l'auteur Amadeo Martinez Ingles, Juan Carlos aurait couché avec environ 5.000 femmes dans sa vie. Un véritable "Don Juan" qui aurait également tenté de séduire la Princesse Diana. Dans son livre publié en 2016, Juan Carlos : Le Roi aux 5.000 maîtresses, l'historien estime ainsi que le monarque espagnol aurait eu 62 amantes en seulement six mois. Et pendant "sa période passionnée", entre 1976 et 1994, Juan Carlos aurait couché avec 2.154 femmes. 

À lire aussi

Les révélations de l'ancien policier sont toutefois à considérer avec prudence. José Manuel Villarejo, 70 ans, est accusé d'avoir profité de ses fonctions pour enregistrer à leur insu des centaines de personnalités et monter des campagnes de discrédit en échange d'importantes sommes d'argent. Grands patrons, hauts fonctionnaires, ministres ou magistrats... Des dizaines de personnalités ont déjà vu leur nom mêlé à des scandales impliquant ce personnage sulfureux, que les Espagnols ont baptisé les "égouts de l'État".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/