1 min de lecture Faits divers

En Italie, un chef mafieux arrache le doigt d'un gardien et l'avale

Giuseppe Fanara, malfrat haut placé au sein de la mafia sicilienne, a mordu le doigt d'un gardien de prison pendant une rixe. L'auriculaire n'a jamais été retrouvé.

Une cheffe présumée d'une secte a été condamnée à la perpétuité
Une cheffe présumée d'une secte a été condamnée à la perpétuité Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Un boss de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, a sectionné cet été avec ses dents le petit doigt d'un gardien de prison avant de l'avaler, rapporte le journal de Rome Il Messagero

Giuseppe Fanara, âgé de 60 ans, purge depuis neuf ans une peine de réclusion à vie dans la prison romaine de Rebibbia, sous le régime spécial de l'article "41 bis" du code pénal italien réservé aux mafieux.  

Selon les informations du Messagero, le détenu a agressé en juin dernier sept policiers de la prison venus faire un contrôle dans sa cellule.  

Au cours d'un corps à corps, sur le sol même de sa cellule, il a donné un coup de poing au visage d'un agent puis a mordu le petit doigt de sa main gauche. Le doigt n'a pas été retrouvé, ce qui a fait conclure à un procureur de Rome que le malfrat l'avait mangé, ajoute le journal. 

À lire aussi
Un tramway à Bordeaux (illustration) faits divers
Bordeaux : accident entre une voiture et un tramway, les blessées détroussées

À la suite de cet acte, le prisonnier se serait jeté sur les six autres collègues de l'agent en servant d'un manche à balai comme arme. "Je vous trancherai la gorge comme des porcs", aurait hurlé l'homme qui a ensuite été transféré dans la prison de haute sécurité de Sassari en Sardaigne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Italie Sicile
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants