1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Micropénis et grosse bedaine : une statue de Donald Trump nu fait sensation à New York
1 min de lecture

Micropénis et grosse bedaine : une statue de Donald Trump nu fait sensation à New York

EN IMAGES - La statue a finalement été retirée au bout de quelques heures par des employés de la ville.

La statue de Donald Trump nu à New York, le 18 août 2016.
La statue de Donald Trump nu à New York, le 18 août 2016.
Crédit : Mary Altaffer/AP/SIPA
La statue de Donald Trump nu à New York, le 18 août 2016.
Un employé des parcs de New York enlève la statue de Donald Trump sur Union Square, le 18 août 2016.
La statue de Donald Trump à Los Angeles, le 18 août 2016
La statue de Donald Trump à New York
"Donaldo" : la statue de Donald Trump nu arborant une casquette du Mexique, le 18 août
La statue de Donald Trump nu à New York, le 18 août 2016. Crédits : Mary Altaffer/AP/SIPA
Un employé des parcs de New York enlève la statue de Donald Trump sur Union Square, le 18 août 2016. Crédits : Mary Altaffer/AP/SIPA
La statue de Donald Trump à Los Angeles, le 18 août 2016 Crédits : Buckner/Variety/Shutter/SIPA
La statue de Donald Trump à New York Crédits : Mike Sington / Twitter
"Donaldo" : la statue de Donald Trump nu arborant une casquette du Mexique, le 18 août Crédits : Jouko Van Der Kruijssen / Capture d'écran Instagram
1/1
Camille Kaelblen & AFP

Étrange apparition dans les rues de New-York. Jeudi 18 août sur Union Square, une célèbre place du quartier de Manhattan, les passants ont pu admirer pendant quelques heures une oeuvre d'art plutôt déroutante : la réplique grandeur nature de Donald Trump en tenue d'Adam, brushing orange, bedaine et minuscule organe génital.

Fabriquée en silicone et en glaise, la statue, intitulée "l'Empereur n'a pas de testicules", a aussitôt provoqué l'hilarité des visiteurs. Ceux-ci en ont profité pour faire des selfies avec la réplique peu flatteuse du candidat républicain à la présidence des États-Unis, certains n'hésitant pas à afficher des grimaces de dégoût. S'accompagnant au ukulélé, une femme a même entonné une chanson dans laquelle elle enjoint les gens à aller voter... contre Donald Trump.

Cette statue est l'oeuvre du collectif anarchiste Indecline, basé en Californie. Ce dernier est à l'origine de quatre autres statues similaires, également déposées à Los Angeles, Cleveland, Seattle et San Francisco. Dans une vidéo, le groupe d'artistes dévoile les coulisses de la réalisation de ces effigies, réalisée à partir d'un moulage.

À New York, la statue a finalement été retirée par le service des parcs de New York quelques heures après avoir été déposée dans Union Square. Elle a été arrachée, puis réduite en miettes avant d'être emportée dans un camion-benne, sous les yeux des passants.

À écouter aussi

"L'installation d'une structure ou oeuvre d'art non autorisée dans la ville est illégale", a justifié un porte-parole du service des parcs". Mais certains habitants ont regretté cette démolition. Comme Rahshawn Gilmore, 22 ans, qui travaille dans une boutique du quartier : pour lui, la statue n'avait rien de déplacé, même s'il comprend que certaines personnes qui se promenaient avec leurs enfants puissent être choquées. "C'était bien fait, ils ont eu du mal à la mettre en pièces", a-t-il ajouté en riant.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/