1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Égypte : découverte de "trésors" vieux de 3.000 ans à Saqqarah
1 min de lecture

Égypte : découverte de "trésors" vieux de 3.000 ans à Saqqarah

Une cinquantaine de sarcophages ainsi que des papyrus, des masques, des jeux et des bateaux ont été retrouvés dans la nécropole de Saqqarah, à quelques kilomètres des pyramides de Gizeh.

Un sarcophage vieux de plus de 3.000 ans.
Un sarcophage vieux de plus de 3.000 ans.
Crédit : Khaled DESOUKI / AFP
Gaétan Trillat & AFP

L'Égypte continue de découvrir de nombreux vestiges de son fabuleux passé. Dimanche 17 janvier, les autorités ont dévoilé une cinquantaine de sarcophages vieux de 3.000 ans, mis au jour dans la nécropole de Saqqarah, non loin des célèbres pyramides de Gizeh.

"Cette découverte réécrit l'Histoire de Saqqarah et plus particulièrement l'Histoire du Nouvel empire, né il y a 3.000 ans", a assuré l'égyptologue Zahi Hawass, responsable des fouilles, avant d'ajouter que "70% (de cette nouvelle découverte) restent à explorer".

Les sarcophages en bois, datant du Nouvel Empire (XVIe-XIe siècle av. J.-C), ont été retrouvés dans un puits funéraire, selon M. Hawass, qui précise qu'un sarcophage en pierre a également été retrouvé dans un autre puits. "Nous avons découvert un total de 22 puits funéraires", a-t-il dit. Parmi les découvertes dans ces puits figure celle d'un "soldat à côté duquel reposait sa hache de guerre."

En outre, M. Hawass a ajouté que son équipe avait retrouvé "un papyrus d'environ 5 m de long contenant le chapitre 17 du livre des morts (...) des masques, des embarcations en bois, des jeux auxquels jouaient les anciens Égyptiens". L'archéologue estime qu'il s'agit d'une "découverte rare car la plupart des pièces retrouvées date du Nouvel Empire. À Saqqarah, c'est plutôt 500 avant J.-C. habituellement". Le ministère des Antiquités et du Tourisme avait révélé dès samedi soir dans un communiqué la teneur de ces découvertes, qu'il avait qualifié de "majeures".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/