1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ebola : le chien de la malade espagnole n'aurait pas dû être euthanasié
1 min de lecture

Ebola : le chien de la malade espagnole n'aurait pas dû être euthanasié

L'euthanasie du chien de la malade espagnole n'était pas nécessairement utile, a estimé l'auteur d'une étude sur Ebola et les chiens.

Un écriteau en mémoire du chien de l'aide-soignante espagnole infectée par Ebola.
Un écriteau en mémoire du chien de l'aide-soignante espagnole infectée par Ebola.
Crédit : PEDRO ARMESTRE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le chien de l'aide-soignante espagnol malade d'Ebola n'aurait pas dû être euthanasié, a estimé jeudi l'auteur de l'unique étude sur Ebola et les chiens.

Le chien n'aurait pas dû être sacrifié, a dit, Eric Leroy, directeur général du Centre international de recherches médicales de Franceville au Gabon.

"L'euthanasie du chien n'était pas utile" car on ne savait pas s'il était contaminé par le virus Ebola et "comme chez l'homme, il suffisait de le placer en salle d'isolement et effectuer une surveillance médicale complète".

"Sur le plan scientifique et médical, l'euthanasie est regrettable" pour plusieurs raisons, poursuit-il par mail.

Le chien aurait pu être suivi pour apporter des informations majeures

À lire aussi

"Le chien est un animal qui vit aux côtés des personnes et est à ce titre certainement exposé au virus. Nous ignorons s'il peut être contaminé par le virus et si oui, s'il peut jouer un rôle dans la propagation du virus et devenir lui aussi une source de contamination pour les personnes", explique le chercheur.

Le cas du chien Excalibur était donc une occasion d'étude "unique", selon Eric Leroy. "Un suivi virologique, biologique et médical aurait pu être mis en oeuvre pour apporter un certain nombre d'informations majeures", selon ce chercheur.

Eric Leroy est l'auteur principal d'une étude sur le sujet, qui a analysé a posteriori une épidémie d'Ebola (2001-2002) au Gabon, publiée en 2005 dans un mensuel médical spécialisé Emerging Infectious Diseases, revue des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

L'article suggère que les chiens pourraient être infectés par le virus Ebola mais que leur infection serait asymptomatique. Jusque-là aucun cas de contamination humaine par le virus Ebola à partir d'un animal de compagnie n'a été enregistré, selon les experts de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et du CDC.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/