1 min de lecture Ebola

Ebola : en Grande-Bretagne, des ambulances iront chez les malades

Pour éviter toute contamination à l'hôpital, la Grande-Bretagne a décidé d'envoyer des médecins au domicile des personnes soupçonnées d'avoir contracté le virus.

Une personne suspectée d'avoir contracté Ebola à Frisco, au Texas, le 8 octobre 2014.
Une personne suspectée d'avoir contracté Ebola à Frisco, au Texas, le 8 octobre 2014. Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Grande-Bretagne a décidé d'envoyer des ambulances et des médecins en combinaison de protection au domicile des personnes soupçonnées d'avoir contracté le virus de l'Ebola, a annoncé le ministère de la Santé lundi.

Cette mesure doit éviter qu'un patient infecté par le virus se rende à l'hôpital et y contamine d'autres personnes.

Elle a été annoncée alors que l'Espagne et les Etats-Unis ont fait état de deux cas: des soignants ont contracté Ebola dans ces deux pays au contact d'une personne malade à l'hôpital.

À lire aussi
Ebola : une équipe de soignants allemands s'entraînent à enfiler des combinaisons de protection (illustration) épidémie
Ebola : l'OMS déclare une "urgence" sanitaire mondiale

Pour essayer de dépister au plus tôt et à distance la fièvre hémorragique, toute personne appelant le 111, numéro dédié aux urgences non vitales, et présentant des symptômes suspects, sera soumise à un questionnaire.

La Grande-Bretagne se prépare

"Si la personne présentant des symptômes s'est rendue récemment en Afrique de l'Ouest et risque d'avoir été exposée à Ebola, le 111 va immédiatement prévenir les services d'urgence locaux pour faire poser un diagnostic par du personnel ambulancier équipé du matériel de protection adéquat", a souligné le ministre de la Santé, Jeremy Hunt.

Aucun cas n'a pour l'instant été détecté en Grande-Bretagne, mais les autorités disent être préparées à cette éventualité. Un exercice grandeur nature de huit heures samedi a permis de tester la capacité de réponse des services d'urgence.

Londres a également annoncé vendredi des dépistages renforcés dans certains aéroports londoniens et dans les gares Eurostar. Un contrôle qui doit consister en un interrogatoire des passagers en provenance des pays les plus fortement touchés par l'épidémie et en un examen médical en cas de fièvre par exemple mais dont la mise en place restait floue lundi.

Ebola a fait plus de 4.000 morts sur 7.399 cas recensés dans sept pays (Sierra Leone, Guinée, Liberia, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis), selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ebola Grande-Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774800004
Ebola : en Grande-Bretagne, des ambulances iront chez les malades
Ebola : en Grande-Bretagne, des ambulances iront chez les malades
Pour éviter toute contamination à l'hôpital, la Grande-Bretagne a décidé d'envoyer des médecins au domicile des personnes soupçonnées d'avoir contracté le virus.
https://www.rtl.fr/actu/international/ebola-en-grande-bretagne-des-ambulances-iront-chez-les-malades-7774800004
2014-10-13 13:48:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZP1kV-5AWw3JlNHXVPdmxQ/330v220-2/online/image/2014/1012/7774783873_une-personne-suspectee-d-avoir-contracte-ebola-a-frisco-au-texas-le-8-octobre-2014.jpg