1 min de lecture Google

L'astrophysicien S. Chandrasekhar naissait il y a 107 ans

Né le 19 octobre 1910, le Prix Nobel de physique américain d'origine indienne est particulièrement connu pour ses travaux sur les naines blanches.

La surface de la planète naine Pluton
La surface de la planète naine Pluton Crédit : AFP / NASA / Johns Hopkins
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Google célèbre les travaux d'un scientifique de renom jeudi 19 octobre. Le mathématicien et astrophysicien américain d'origine indienne Subrahmanyan Chandrasekhar  aurait soufflé sa 107e bougie en ce jour. Plus connu sous le nom de "Chandra", il a permis de déterminer comment une naine blanche devient instable pour s'effondrer ensuite en étoile à neutrons.

Membre de le Royal Society, institution britannique fondée en 1660 destinée à promouvoir les sciences, "Chandra" a publié plus de 300 articles en 50 ans de carrière. Celui qui a obtenu la nationalité américaine partage un Prix Nobel de physique avec William Fowler pour ses travaux sur le processus physiques qui régissent la structure et l'évolution des étoiles. 

Subrahmanyan Chandrasekhar, neveu d'un prix Nobel de physique de 1930, est décédé le 21 août 1995 à Chicago, ville dans laquelle il enseignait.

Comme il a l'habitude de le faire pour rendre hommage aux personnalités (scientifiques, artistes, architectes...), le moteur de recherche américain consacre un "Doodle" à Subrahmanyan Chandrasekhar.

Google célèbre la naissance du Prix Nobel de physique Subrahmanyan Chandrasekhar
Google célèbre la naissance du Prix Nobel de physique Subrahmanyan Chandrasekhar Crédit : Capture d'écran / Google
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Google Prix Nobel Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants