2 min de lecture Polémique

Donald Trump raille la "très faible cote de popularité" d'Emmanuel Macron

Dans une série de messages postés sur Twitter, le président américain critique également l'idée d'Emmanuel Macron de créer une armée européenne.

>
Donald Trump raille la très faible cote de popularité d'Emmanuel Macron Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Le président américain a encore joué des pouces sur les réseaux sociaux. Donald Trump a ouvertement raillé sur Twitter, mardi 13 novembre, son homologue français en évoquant la "très faible cote de popularité" d'Emmanuel Macron. Une série de tweets acerbes, en contraste avec la proximité affichée autrefois par les deux hommes, notamment au cours de la visite d'Etat de M. Macron à Washington en avril.  

"Le problème est qu'Emmanuel Macron souffre d'une très faible cote de popularité en France, 26%, et un taux de chômage à près de 10%", a écrit le locataire de la Maison Blanche. "Make France Great Again", a rédigé, dans un autre tweet, le pensionnaire de la Maison-Blanche, en écho à son slogan de campagne, "Rendre à l'Amérique sa grandeur". Emmanuel Macron avait détourné ce slogan en déclarant : "Make Our Planet Great Again", dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. 

0 Crédits : Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump | Date : 13/11/2018
5 >
0 Crédits : Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump | Date : 13/11/2018
1 Crédits : Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump | Date : 13/11/2018
2 Crédits : Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump | Date : 13/11/2018
3 Crédits : Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump | Date : 13/11/2018
4 Crédits : Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump | Date : 13/11/2018
1/1

Armée, vin et occupation allemande...

Dans les messages postés sur le réseau social, le président américain a également ironisé sur l'occupation allemande pendant la Seconde guerre mondiale. "Comment ça a marché pour la France? Ils commençaient à apprendre l'allemand à Paris avant que les États-Unis n'arrivent", a-t-il ironisé, faisant référence, sur un ton moqueur, à l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

À travers ses tweets, Donald Trump s'est également opposé à la création d'une armée européenne et s'en prend aux pratiques commerciales de son allié historique. Emmanuel Macron avait proposé la semaine dernière la création d'une "véritable armée européenne" pour protéger le Vieux Continent. Il a également évoqué la nécessité de se "protéger de la Chine, de la Russie et même des États-Unis d'Amérique" dans le domaine du cyberespace. Vendredi 9 novembre, à peine arrivé à Paris pour ces commémorations, il avait déjà dénoncé, avec virulence sur Twitter, cette idée du président français. 

À lire aussi
La piscine municipale de la commune suisse de Porrentruy a été interdite aux résidents français à compter du 30 juillet 2020. société
Suisse : une piscine fermée aux Français, la décision fait polémique

Le dirigeant américain s'en est aussi pris, sur le terrain commercial, à la France. "Le problème est que la France rend la tâche très difficile aux États-Unis de vendre son vin en France et applique des tarifs élevés alors que les États-Unis rendent ça facile pour les vins français et appliquent de très bas tarifs", a-t-il accusé, appelant au changement.

Il y a deux jours, le président américain et sa femme participaient aux commémorations du centenaire de l'armistice de la Grande Guerre, en compagnie de nombreux chefs d'États.

L'Élysée s'est refusé à commenter dans l'immédiat la série de tweets dans lesquels Donald Trump critique Emmanuel Macron. "Nous nous refusons à tout commentaire", a indiqué la présidence, quelques minutes après la publication des tweets du président américain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique International États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants