3 min de lecture Animaux

DIAPORAMA - Thon rouge, tigre du Népal... Ces animaux ont été sauvés de l'extinction

Selon un rapport publié le 30 octobre, la Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans. Certes alarmant, ce constat rappelle que le combat pour la sauvegarde d'espèces peut parfois s'avérer payant.

Tigre du Népal, rhinocéros blanc... Ces espèces étaient menacées de disparition mais ont pu être sauvées. Crédits : Wikimedia Commons | Date : 30/10/2018
6 >
Tigre du Népal, rhinocéros blanc... Ces espèces étaient menacées de disparition mais ont pu être sauvées. Crédits : Wikimedia Commons | Date : 30/10/2018
Déclarée en danger extrême d'extinction en 2003, la baleine grise occidentale a vu sa population augmenter de 60% en une décennie, notamment grâce à un accord signé par le consortium pétrolier russe Sakhalin Energy. Crédits : Merrill Gosho / Wikimedia Commons | Date : 30/10/2018
Grâce à des programmes de sauvegarde, la population de rhinocéros blancs a pu peu à peu se régénérer : en 2015, on en comptait environ 20.000 répartis sur quatre pays (Afrique du Sud, Namibie, Zimbabwe et Kenya). Crédits : Domaine public | Date : 30/10/2018
En raison des activités humaines, la population de tigres au Népal s'est effondrée depuis le début du XXe siècle. En 2018, huit ans après s'être engagé à faire doubler les effectifs, le Népal a annoncé que cet objectif avait été atteint. Crédits : Alfonso Paz / Wikimedia Commons | Date : 30/10/2018
Chasse, rejet d'hydrocarbures en mer... Les lions de mer de Steller auraient pu disparaître. Grâce à des programmes de sauvegarde, leur population est passée de 18.000 en 1979 à plus de 70 000 lors du dernier recensement en 2010. Crédits : Domaine public | Date : 30/10/2018
La pêche du thon rouge près des Iles Baléares en 2010. En 2007, sous la pression d'ONG de défense de l'environnement, les prises ont été limitées à 13.500 tonnes, ce qui a permis une reconstitution de la population. Crédits : DAMOURETTE/SIPA | Date : 30/10/2018
1/1
116690883422487384627
Camille Kaelblen
Journaliste

Et s'il était encore temps ? Selon le 12e rapport "Planète vivante" publié mardi 30 octobre, la Terre a vu ses populations de vertébrés sauvages décliner de 60% entre 1970 et 2017, sous la pression de l'homme.

Selon ce bilan, le déclin de la faune concerne toute la planète avec des régions particulièrement affectées, comme les Tropiques. Dans la zone Caraïbes/Amérique du sud notamment, les populations ont baissé de 89% en 44 ans.

Pour le Fonds mondial pour la nature (WWF), ce constat alarmant nécessite de "relever le niveau d'alerte", et de provoquer un vaste mouvement comme ce fut le cas pour le climat.

À lire aussi
Deux chatons (illustration) États-Unis
États-Unis : une start-up propose de louer des chiens et des chats à la journée

Un combat d'autant plus gratifiant que les efforts peuvent payer vite. Tigre du Népal, thon rouge, rhinocéros blanc... Grâce à des programmes de protection et de sauvegarde mis en place par les États, plusieurs espèces en voie d'extinction ont pu être sauvées en quelques décennies.

La baleine grise occidentale

Collisions avec des navires, piégeage dans des filets de pêche... Au début du XXIe siècle, il ne restait plus que 115 baleines grises occidentales autour de l'île Sakhaline (Russie). L'espèce a été déclarée en danger extrême d'extinction en 2003.


Peu après, le consortium pétrolier russe Sakhalin Energy a signé un accord avec des groupes écologistes. Le groupe s'est engagé à payer pour la création d'un groupe d'experts de la protection de l'environnement marin, qui devait le conseiller sur l'impact de ses activités offshore.

Cette entente a permis de faire rebondir la population des baleines grises dans la région. Leur nombre a augmenté de 60% depuis 2004 pour atteindre 174. En tout, on dénombre entre 20.000 et 22.000 baleines grises sur l'ensemble du globe. L'espèce est désormais classée comme "préoccupation mineure".

Le rhinocéros blanc du Sud

Alors que l'on croyait cette espèce éteinte en raison d'un braconnage intensif, entre 50 et 200 rhinocéros blancs du Sud ont été redécouverts dans la province du Kwazulu-Natal (Afrique du Sud) à la fin du XIXe siècle.

Grâce à des programmes de sauvegarde mené au long du XXe siècle, la population a pu peu à peu se régénérer : en 2015, on en comptait environ 20.000 répartis sur quatre pays (Afrique du Sud, Namibie, Zimbabwe et Kenya), indique WWF sur son site. Aujourd'hui, cette espèce est classée comme "quasi menacée".


Toutes les espèces n'ont cependant pas eu cette chance : les populations de rhinocéros blancs du Nord présents au Tchad, Soudan du Sud, République centrafricaine, RDC et Ouganda, ont été décimées par le braconnage intensif au cours du siècle dernier. Il n'en reste désormais plus que trois sur Terre, tous vivant en captivité.

Le tigre du Népal

En quelques décennies, les tigres ont perdu 93% de leur aire de répartition naturelle en raison des activités humaines (urbanisation, agriculture intensive...). En 2010, face à cette baisse alarmante de leur population, le Népal et 12 autres pays abritant des tigres se sont engagés à doubler leur nombre d'ici à 2020.


Huit ans plus tard, le gouvernement népalais a annoncé que le nombre de tigres sur son territoire avec quasiment doublé sur son territoire, rappelle Sciences et Avenir. La population est désormais estimée à 235 individus contre 121 en 2009.

Le lion de mer de Steller

La chasse, le déversement d'hydrocarbures dans l'océan et le réchauffement climatique auraient pu avoir raison du lion de mer de Steller (ou otarie de Steller). Leur population est passée de 18.000 dans le monde en 1979 à plus de 70.000 lors du dernier recensement en 2010. En 2013, l'espèce a pu être retirée de la liste des espèces "en péril".

Le thon rouge d'Atlantique

Dans les années 2000, les scientifiques estimaient que la biomasse de thons rouges de l'Atlantique et de la Méditerranée avait été divisée par deux depuis les années 1950. En 2007, sous la pression d'ONG de défense de l'environnement et de plusieurs rapports scientifiques, les prises avaient été limitées à 13.500 tonnes, ce qui avait permis une reconstitution de la population.
Ce rétablissement devait initialement être prolongé jusqu'en 2022. Mais en novembre 2017, le thon rouge a de nouveau été soumis à une pêche intensive.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Diaporama Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795379122
DIAPORAMA - Thon rouge, tigre du Népal... Ces animaux ont été sauvés de l'extinction
DIAPORAMA - Thon rouge, tigre du Népal... Ces animaux ont été sauvés de l'extinction
Selon un rapport publié le 30 octobre, la Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans. Certes alarmant, ce constat rappelle que le combat pour la sauvegarde d'espèces peut parfois s'avérer payant.
https://www.rtl.fr/actu/international/diaporama-thon-rouge-tigre-du-nepal-ces-animaux-ont-ete-sauves-de-l-extinction-7795379122
2018-10-30 16:14:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BUGuMLQRZGjSWKuAY75Csw/330v220-2/online/image/2018/1030/7795382363_tigre-du-nepal-rhinoceros-blanc-ces-especes-etaient-menacees-de-disparition-mais-ont-pu-etre-sauvees.jpg