3 min de lecture États-Unis

DIAPORAMA - États-Unis : quelles sont les personnalités visées par des colis suspects ?

Le FBI américain a lancé une enquête de grande envergure pour tenter de comprendre qui est derrière l'envoi de colis explosifs.

Goerge Soros est devenu la cible des complotistes et nationalistes en Europe et aux États-Unis. Crédits : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 25/10/2018
11 >
Goerge Soros est devenu la cible des complotistes et nationalistes en Europe et aux États-Unis. Crédits : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 25/10/2018
Depuis qu'ils se sont opposés à la présidentielle, Donald Trump affuble Hillary Clinton du surnom "la crapule". Crédits : JEWEL SAMAD / AFP | Date : 09/11/2016
Barack Obama est fréquemment critiqué par son successeur à la Maison-Blanche Crédits : SAUL LOEB / AFP | Date : 16/08/2017
Eric Holder a été le premier Noir à occuper le poste de ministre américain de la Justice, sous le premier mandat et une partie du second mandat de Barack Obama. Crédits : Angelo Merendino / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 08/01/2015
John Brennan, ancien chef de la CIA de 2013 à 2017, s'est montré très critique envers Donald Trump, qui a révoqué en août l'habilitation secret défense de cet ex-proche conseiller de Barack Obama. Crédits : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 25/10/2018
Maxine Waters, députée noire démocrate de Californie, a été très critiquée en juin par des républicains après avoir appelé les Américains à confronter et harceler les membres du gouvernement Trump dans tous les endroits publics. Crédits : Alex Edelman / DPA | Date : 25/10/2018
Debbie Wasserman Schultz a longtemps été la cible de la frange antisémite de l'extrême-droite américaine. Crédits : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 25/10/2018
L'acteur Robert De Niro est l'un des artistes américains les plus remontés contre le président républicain. Crédits : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP | Date : 25/10/2018
Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, est régulièrement cité comme possible candidat démocrate à la présidentielle de 2020. Crédits : MANDEL NGAN / AFP | Date : 18/02/2015
Le sénateur démocrate américain Cory Booker ne cache pas son hostilité vis-à-vis de Donald Trump. Crédits : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 26/10/2018
Ancien lieutenant général de l'US Air Force et directeur du renseignement national, James R. Clapper tacle régulièrement le locataire de la Maison-Blanche. Crédits : JIM WATSON / AFP | Date : 26/10/2018
1/1
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Des colis contenant des engins explosifs ont été adressés ces derniers jours à plusieurs personnalités américaines, qui ont en commun une opposition affichée ou supposée à Donald Trump. Derrière l'envoi de ces bombes artisanales, beaucoup ont rapidement détecté la métastase d'un climat politique agressif qui ronge le débat public avec une vigueur renouvelée depuis l'entrée en campagne de Donald Trump en 2016.

La police a annoncé vendredi 26 octobre avoir arrêté un homme en Floride, une avancée saluée par Donald Trump qui avait auparavant déploré l'impact de cette affaire sur les prochaines législatives. L'individu a été inculpé de cinq chefs d'accusation.

Ce fait divers inquiétant tombe à moins de deux semaines de scrutins cruciaux aux États-Unis, qui décideront du contrôle du Congrès où les républicains détiennent la majorité. Dès mercredi 24 octobre, des voix d'extrême droite affirmaient, y compris sur la grande chaîne Fox News, que les démocrates pourraient en fait être derrière ces colis, afin d'influencer le scrutin en leur faveur. Le ou les coupables courent toujours et de nouvelles personnalités pourraient être ciblées. Voici la liste de celles qui ont déjà été visées.

1. George Soros

Le financier est un grand donateur démocrate. Il a récemment été accusé par Donald Trump d'avoir soutenu des militants qui manifestaient contre Brett Kavanaugh, le juge conservateur que le président avait nommé à la Cour suprême.

À lire aussi
De la cocaïne (illustration) Amérique du Nord
États-Unis : un enfant de 5 ans amène de la cocaïne à l'école

Le milliardaire juif, d'origine hongroise, est devenu la cible des complotistes et nationalistes en Europe et aux États-Unis. Des conservateurs ont par ailleurs accusé M. Soros de soutenir financièrement des milliers de migrants d'Amérique centrale qui ont l'intention d'entrer aux Etats-Unis.

2. Hillary Clinton

L'ancienne secrétaire d'État de Barack Obama a été la candidate démocrate opposée à Donald Trump à la présidentielle de 2016. Son adversaire républicain l'a depuis affublée du surnom "la crapule"

L'épouse de Bill Clinton a réagi en déclarant que les États-Unis connaissaient "une période perturbante". "C'est une période perturbante, une période de divisions profondes et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour nous rassembler", a-t-elle confié depuis la Floride, où elle devait participer à un événement de la campagne pour les élections de mi-mandat du 6 novembre.

3. Barack Obama

L'ancien président démocrate est fréquemment critiqué par son successeur à la Maison-Blanche, mais l'animosité entre les deux hommes remonte à bien avant l'entrée en politique de Donald Trump.

L'ex-homme d'affaires a longtemps soutenu que M. Obama n'était pas né aux États-Unis. En retour, M. Obama s'est ouvertement moqué de M. Trump en 2011 lors d'un fameux dîner des correspondants à la Maison-Blanche.

4. Eric Holder

Ce juriste démocrate a été le premier Noir à occuper le poste de ministre américain de la Justice, sous le premier mandat et une partie du second mandat de Barack Obama.

5. John Brennan

Cet ancien chef de la CIA, de 2013 à 2017, s'est montré très critique envers Donald Trump, qui a révoqué en août l'habilitation secret défense de cet ex-proche conseiller de Barack Obama. Il intervient parfois sur la chaîne CNN, au bureau new-yorkais de laquelle a été envoyé le paquet possiblement piégé.

6. Maxine Waters

La députée noire démocrate de Californie a été très critiquée en juin par des républicains après avoir appelé les Américains à confronter et harceler les membres du gouvernement Trump dans tous les endroits publics. M. Trump l'a traitée de "folle" dans plusieurs tweets.

7. Debbie Wasserman Schultz

Cette ex-présidente du comité national du parti démocrate, proche de Hillary Clinton, figure comme expéditrice sur les colis suspects envoyés. La représentante de Floride, juive, a longtemps été la cible de la frange antisémite de l'extrême-droite américaine. M. Trump a utilisé à son sujet les expressions suivantes: "hautement névrosée" et "surfaite".

8. Robert De Niro

L'acteur est l'un des artistes américains les plus remontés contre le président républicain. Lors de la cérémonie des Tony Awards, les récompenses de Broadway, en juin dernier à New York, il avait lancé un retentissant "J'emmerde Trump".

9. Joe Biden

L'ancien vice-président de Barack Obama est régulièrement cité comme possible candidat démocrate à la présidentielle de 2020. Donald Trump l'a qualifié de "fou" et de "faible mentalement et physiquement".

10. Cory Booker

Le sénateur démocrate américain ne cache pas son hostilité vis-à-vis de Donald Trump. L'élu du New Jersey s'est notamment fait remarquer par sa rudesse à l'égard de Brett Kavanaugh, le candidat de Trump à la cour suprême.

11. James Clapper

Ancien lieutenant général de l'US Air Force et directeur du renseignement national, James R. Clapper tacle régulièrement le locataire de la Maison-Blanche. "Je me pose vraiment la question sur sa capacité à diriger le pays, et je commence également à m'interroger sur sa motivation à gouvernement", avait-il déclaré, provoquant l'ire présidentielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Bombe Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants