1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Des trafiquants syriens ont tenté de dissimuler de la drogue dans des bols à houmous
1 min de lecture

Des trafiquants syriens ont tenté de dissimuler de la drogue dans des bols à houmous

24 kg de captagon, aussi appelée "drogue des djihadistes", qui avaient pris l'apparence de poterie ont été saisis par les autorités syriennes. La destination de la cargaison n'est pas encore connue.

Le captagon est le principal produit d'exportation de la Syrie.
Le captagon est le principal produit d'exportation de la Syrie.
Crédit : SANA / AFP
Jeanne Le Borgne

Les douanes avaient déjà trouvé du captagon dans de fausses oranges, des grenades évidées ou des olives dénoyautées. Cette fois, la drogue était cachée dans des poteries destinées à l'apéritif. 

Le captagon, un produit stupéfiant de la famille des amphétamines et à l'effet dopant, se consomme généralement sous forme de pilule. Mais là, il a été broyé et la pâte obtenue utilisée pour "confectionner des plats semblables à de la poterie enduits d'un adhésif marron", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. 24 kg de drogue grimant des bols à houmous ont ainsi été saisis par les autorités syriennes. 

Pour l'heure, la destination de la cargaison n'est pas encore connue. Le ministère de l'Intérieur syrien a toutefois indiqué l'arrestation d'un homme en lien avec cette tentative de contrebande

Le captagon, aussi appelée "drogue des djihadistes" est très répandue en Syrie, où son industrie est estimée à plusieurs milliards de dollars, faisant de ce produit celui le plus exporté du pays, avec des stratagèmes de plus en plus recherchés. Le produit est ensuite consommé de façon récréative, notamment en Arabie Saoudite.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub