1 min de lecture Salaires

Des robots-livreurs contrôlés depuis la Colombie pour deux dollars de l'heure

En Californie, dans le campus de Berkeley, une entreprise a mis au point des petits robots permettant aux étudiants d'être livrés en nourriture. Les ouvriers, qui les contrôlent à distance, sont rémunérés deux dollars de l'heure.

Un robot livreur en Chine (illustration)
Un robot livreur en Chine (illustration) Crédit : GREG BAKER / AFP
Louis Rigaudière Journaliste

L’innovation avait une face sombre. Dans la campus de Berkeley en Californie, des petits robots affichant un sourire digital ont été conçus pour livrer de la nourriture, comme des Big Mac ou des burritos, et des boissons aux étudiants de l'université

Contrôlés à distance, les Kiwibots ont reçu l'approbation des jeunes notamment sur les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook et Snapchat. Ils sont même considérés comme des "icônes culturelles, des mêmes" par le responsable marketing de Kiwi Campus, Sasha Lastenia. Un succès qui pourrait s'étendre sur une douzaine d'autres campus aux États-unis.

Ainsi, 40 robots circulent sur les trottoirs du campus pour livrer les étudiants quotidiennement. Pour éviter les collisions ou les erreurs d'itinéraire, des opérateurs ont pour mission de les piloter vers la destination souhaitée. 

Des Colombiens payés deux dollars de l'heure

Pour autant, cette invention possède une facette moins glorieuse. En effet, l'entreprise a pris la décision de faire quelques économies en employant des ouvriers colombiens payés seulement deux dollars de l'heure pour orienter les kiwibots à distance.  

À lire aussi
La PDG de la RATP, Catherine Guillouard, à Paris en mai 2019 patrons
RATP : la PDG justifie son augmentation de salaire de 50.000 euros

La start-up utilise ainsi un seul ouvrier pour contrôler jusqu'à trois robots différents situés à plusieurs milliers de kilomètres, tout en profitant du salaire minimum appliqué dans la capitale de Colombie, Bogota

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salaires Robots Californie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants