1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. L'Arabie saoudite va organiser les Jeux asiatiques d'hiver en 2029 : c’est quoi cette histoire ?
2 min de lecture

L'Arabie saoudite va organiser les Jeux asiatiques d'hiver en 2029 : c’est quoi cette histoire ?

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais s'intéresse aux Jeux Asiatiques d'hiver. Une combinaison improbable entre un pays désertique et une compétition de sports d'hiver.

Le 25 octobre 2018, le PDG saoudien de NEOM Nadhmi al-Nasr s'exprime lors de la dernière journée de la conférence Future Investment Initiative FII dans la capitale saoudienne Riyad
Le 25 octobre 2018, le PDG saoudien de NEOM Nadhmi al-Nasr s'exprime lors de la dernière journée de la conférence Future Investment Initiative FII dans la capitale saoudienne Riyad
Crédit : FAYEZ NURELDINE / AFP
211. Des Jeux asiatiques d'hiver en Arabie saoudite : c'est quoi cette histoire ?
00:17:35
Marion Calais & Agathe Abelard

Le sujet du jour. Alors que plusieurs villes de France font entendre leur boycott à la Coupe du monde de football au Qatar, le Conseil olympique d'Asie a annoncé mardi 4 octobre 2022, que l'Arabie Saoudite accueillera les prochains Jeux asiatiques d'hiver en 2029. Une nouvelle qui suscite l'indignation face à cette combinaison improbable. 

Le montant est de taille pour un tel événement. Et pour cause, les Jeux se dérouleront à Trojena, une région montagneuse où tout est à construire. Dans cet immense désert, des constructions de pistes de skis et l'installation d'un lac artificiel d'eau douce sont prévues ainsi que des habitations tels que des chalets, des manoirs et des hôtels de luxe. La fin des travaux est prévue en 2026.

Un clip promotionnel a accompagné l'annonce du nouvel hôte des compétions d'hiver, dans une ville futuriste baptisée Neom, au cœur même de Trojena. Cette mégalopole futuriste au budget faramineux estimé à 500 milliard d'euros, est actuellement en chantier. 

Cet événement met à l'honneur les sports d'hiver, 47 épreuves différentes, selon l'OCA. Désormais, le prince Mohammed Ben Salman, qui est à la tête de ce projet, se garde de mystifier ses ambitions gargantuesques. Si le projet Neom a pour finitude d'explorer les puissances technologiques modernes du pays, elle a aussi pour but d'imposer l'Arabie Saoudite dans l'échiquier mondial du sport. 

À écouter aussi

Pourquoi on en parle ? Quelles conséquences cette nomination peut-elle engendré ? Est-ce un schéma qui se répète après la Coupe du Monde au Qatar ? 

Citation. "On sent que Neom est un projet qui tient à cœur au récemment nommé premier ministre d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salman, parce que c'est un projet de développement qui combine un petit peu tout ce qu'il a envie de promouvoir sur la scène internationale comme étant la nouvelle image de l'Arabie Saoudite. C'est-à-dire un projet pharaonique, impressionnant, moderniste et qui, je trouve est le point le plus intéressant, qui n'est pas seulement sportif mais qui est aussi touristique", commente Anne Gadel, membre de l'Observatoire de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation Jean Jaurès. 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.