1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crise en Grèce : Hollande veut un "gouvernement de la zone euro"
2 min de lecture

Crise en Grèce : Hollande veut un "gouvernement de la zone euro"

Dans les colonnes du JDD, le président a estimé que la zone euro devrait être gouvernée par un parlement et avec un budget.

François Hollande au ministère de la Défense à Paris le 13 juillet 2015.
François Hollande au ministère de la Défense à Paris le 13 juillet 2015.
Crédit : ALAIN JOCARD / POOL / AFP
Cécile De Sèze & AFP

"La zone euro a su cette semaine réaffirmer sa cohésion avec la Grèce. La qualité de la relation franco-allemande y a été pour beaucoup. L'esprit européen a prévalu", écrit le président de la République dans un dossier du Journal du Dimanche. Dossier consacré à l'ancien ministre et président de la Commission européenne Jacques Delors, qui fête lundi ses 90 ans. 

Après un mois de juillet secoué par une crise économique et financière en Grèce qui a bien failli mener vers la sortie d'Athènes de la zone euro, le dossier helléniste n'est pas totalement clos. Crise pendant laquelle François Hollande a tenté de se poser en tant que médiateur entre la vision d'Angela Merkel et celle d'Alexis Tsipras. Aujourd'hui, le président français se veut force de proposition et reprend l'idée de Jacques Delors de faire un gouvernement de la zone euro et d'y ajouter "un budget spécifique ainsi qu'un Parlement pour en assurer le contrôle démocratique", car pour lui, on ne peut pas "en rester là".

Partager une monnaie, c'est bien plus que vouloir une convergence

François Hollande

Une position qu'il a déjà partagée lors de son interview traditionnelle du 14 juillet. Car pour lui, "partager une monnaie, c'est bien plus que vouloir une convergence. C'est un choix que 19 pays ont fait parce que c'était leur intérêt. Nul gouvernement d'ailleurs depuis quinze ans n'a pris la responsabilité d'en sortir", argumente François Hollande avant de poursuivre : "Ce choix appelle une organisation renforcée et avec les pays qui en décideront, une avant-garde. La France y est prête parce que, comme Jacques Delors nous l'a montré, elle se grandit toujours quand elle est à l'initiative de l'Europe", estime-t-il. 

Il faut refonder cette Union économique et monétaire

Jacques Delors

Interrogé dans le même numéro du Journal du DimancheJacques Delors lui-même juge que le système actuel de l'Union européenne et de la zone euro "n'est plus gouvernable". "Cela ne peut plus durer. Il faut refonder cette Union économique et monétaire. Vont-ils le faire ? Il y a eu un vice de construction au départ. Il y a eu aussi des bêtises et une incapacité de l'eurozone à y mettre fin ", analyse Jacques Delors. 

À lire aussi

Selon lui, "dans la situation actuelle, on a évité le pire. Mais l'Europe n'est pas une puissance morale, je dis morale au bon sens du terme. Il faut reconstituer cette puissance morale qui a fait la force de l'Europe en d'autres périodes, comme au moment de la chute du mur de Berlin". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.