1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crise des migrants : faut-il dire Biélorussie ou Bélarus ?
2 min de lecture

Crise des migrants : faut-il dire Biélorussie ou Bélarus ?

L'usage du nom Biélorussie ou Bélarus est un choix qui peut se faire selon les recommandations de l'Académie française ou de l'histoire du pays.

Alexandre Lukachenko, le président de la Biélorussie, ou du Bélarus
Alexandre Lukachenko, le président de la Biélorussie, ou du Bélarus
Crédit : Maxim GUCHEK / BELTA / AFP
Florine Boukhelifa

La Biélorussie, ou le Bélarus, situé à l'Est de l'Europe, fait régulièrement l'objet de tensions politiques. Les dernières en date concernent plusieurs milliers de migrants massés aux portes de l'Union européenne, à la frontière polonaise.

Arrivés lundi 8 novembre, ces derniers sont majoritairement Kurdes, venus d'Irak et de Syrie. Escortés jusqu'à la frontière par des militaires, la Pologne refuse de les accueillir tandis que la Biélorussie exclue tout retour, laissant ainsi ces migrants pris au piège entre les soldats des deux pays. Le dictateur de cet État, Alexandre Loukachenko, est, lui, accusé d'être à l'origine de cette crise. Il est ainsi soupçonné d'organiser une filière d'immigration illégale vers l'Europe depuis des mois afin d'obliger les Européens à lever les sanctions appliquées à son encontre et envers son entourage.

Pour évoquer cette crise, certains médias parlent de la Biélorussie, pendant que d'autres emploient le terme Bélarus. Mais alors, comment faut-il appeler ce pays ?

En France, le nom le plus utilisé est Biélorussie. L'Académie française recommande d'ailleurs l'usage de ce terme, qui francise selon elle le nom de "Belarus". Dans sa communication officielle, le ministère des Affaires étrangères utilise également "Biélorussie", tout comme la Fédération française de football pour le domaine sportif.

"Bélarus", un rapport à l'indépendance du pays

À lire aussi

L'usage du nom Bélarus, notamment chez l'AFP, est un choix qui fait écho à l'histoire du pays et à son indépendance. En effet, lors de la fin de l'Empire russe en 1918, le pays se proclame "République du Bélarus". Mais en 1919, les Soviétiques reprennent le pays et lui donnent le nom de Biélorussie, un nom qui vient de "biélo", qui signifie "blanc" et "rossia" pour Russie, explique France Culture.

La Biélorussie redevient ensuite indépendante en 1991, à la chute de l'URSS, et reprend le nom de République du Bélarus. Il reprend ses symboles : un drapeau blanc et rouge et une devise, "Longue vie au Bélarus". Tout change de nouveau en 1994, lorsqu'Alexandre Loukachenko arrive au pouvoir et met en place un nouveau drapeau tout en interdisant la devise. Parler du Bélarus est donc une manière de mettre en avant l'indépendance du pays par rapport à la Russie, et sa volonté démocratique.

Les noms de Biélorussie ou Bélarus peuvent ainsi tous deux être employés, selon si l'on souhaite suivre les recommandations de l'Académie française, ou plutôt mettre en avant l'histoire de la nation bélarusse.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/