1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : une start-up suédoise teste un passe-sanitaire sous la peau
1 min de lecture

Coronavirus : une start-up suédoise teste un passe-sanitaire sous la peau

Une entreprise suédoise a mis au point une puce capable de porter le passe-sanitaire de ses utilisateurs sous la peau.

Le pass sanitaire utilisera sans doute des QF Code
Le pass sanitaire utilisera sans doute des QF Code
Crédit : ARUN SANKAR / AFP
Coronavirus : la Suède opte pour le passe sanitaire sous forme de QR code sous la peau
00:01:33
Coronavirus : la Suède opte pour le passe sanitaire sous forme de QR code sous la peau
00:01:28
Thibault Nadal & AFP

Un clin d'œil à François Asselineau ? Alors que le candidat à l'élection présidentielle a dévoilé son slogan de campagne "interdire le puçage humain" en faisant allusion au passe-sanitaire, une start-up suédoise, au même moment, annonce développer une puce capable de porter le passe-sanitaire de ses utilisateurs directement sous la peau de leur main. 


Ce passe-sanitaire à la mode 2022 est développée par la start-up suédoise DSruptive Subdermals. Mais cette pratique n'a rien de nouveau pour les Suédois. Beaucoup d'entre eux possèdent déjà des puces remplaçant leurs clés, leurs badges ou encore leurs billets de train.

"J'ai une puce implantée dans mon bras et je l'ai programmée de façon à ce que mon passe- sanitaire soit dessus", explique Hannes Sjoblad, le patron de la start-up suédoise à l'origine de cette innovation. "Je veux l'avoir à portée de main. Il est toujours accessible pour moi ou pour toute autre personne qui veut me lire. Si je vais au cinéma ou dans un centre commercial, les gens pourront lire mon statut même si je n'ai pas mon téléphone."

Un passe-sanitaire à plus de 100 euros

Mais alors que les théories sur de possibles traçages de la population se multiplient depuis le début de la pandémie, le PDG assure "que les données personnelles des utilisateurs restent protégées". Ces implants n'ont pas de batterie, ils ne peuvent pas transmettre de signal. Concrètement, ils sont passifs", détaille Hannes Sjoblad. "Ils sont là, endormis. Ils ne donnent jamais votre localisation, ils sont actifs seulement lorsqu'on les touche avec le téléphone."

À lire aussi

Mais porter une puce va vous coûter cher : plus de 100 euros. Mais pour un tel prix, l'acheteur pourra conserver son passe-sanitaire "30 à 40 ans." 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL