1 min de lecture Chine

Coronavirus : Macao annonce la fermeture de ses casinos pour deux semaines

Macao fermera l'ensemble de ses célèbres casinos pendant deux semaines afin de tenter de lutter contre la propagation du coronavirus.

La salle de jeu d'un casino à Macao (Chine)
La salle de jeu d'un casino à Macao (Chine) Crédit : Anthony WALLACE / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Les conséquences du coronavirus se font de plus en plus ressentir. Macao, région située au sud-est de la Chine fermera pour deux semaines ses casinos mythiques, véritables poumons économiques du territoire. Objectif : lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé mardi le chef du gouvernement local.

"Nous allons suspendre l'industrie du jeu et les activités des casinos pendant quinze jours", a annoncé le chef de l'exécutif Ho Iat-seng. Cette mesure a été prise alors que l'ex-colonie portugaise a confirmé un dixième cas de contamination du virus qui a déjà tué 425 personnes en Chine continentale. 

Ho Iat-seng a indiqué que cette fermeture pourrait se prolonger si le virus continuait à se propager. "C'est une décision difficile, mais nous devons la prendre, pour la santé des habitants de Macao", a-t-il déclaré à la presse.

Seul territoire chinois où les jeux d'argent sont autorisés, Macao a vu son PIB exploser, de 6,4 milliards de dollars en 1999 à plus de 55 milliards. Quelque 35 millions de personnes ont visité l'an dernier cette ville peuplée de seulement 630.000 habitants, en grande majorité des Chinois du continent venus jouer dans ces gigantesques casinos qui rapportent en une semaine autant que Las Vegas en un mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Coronavirus Casino
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants