1 min de lecture Floride

Coronavirus : il laisse 10.000 dollars de pourboire à des employés licenciés

Un mystérieux bienfaiteur a laissé 10.000 dollars de pourboire à 20 employés d'un restaurant en Floride, contraint de fermer en raison des mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus.

Un restaurant à Lyon, le 28 octobre 2008.
Un restaurant à Lyon, le 28 octobre 2008. Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Si la pandémie du nouveau coronavirus continue de se propager, les élans de solidarité se multiplient partout dans le monde. En Floride, la chaîne locale Skillets a rapporté un don particulièrement généreux en ces temps de crise de l'emploi liée aux dispositifs de confinement.

"Malgré toutes les histoires négatives que nous entendons actuellement, il reste des gens absolument fantastiques dans le monde", estime la chaîne sur sa page Facebook, jeudi 26 mars. En cause : un client a laissé 10.000 dollars de pourboire à 20 employés d'un restaurant de Naples sur la côte Ouest de la Floride. 

Contraint de fermer son établissement, le propriétaire n'avait pas d'autre choix que de renvoyer son équipe. En effet, le gouverneur Ron DeSantis avait ordonné, le 20 mars, la fermeture des plages, des restaurants, bars et boîtes de nuit pour un durée de 30 jours. 

"Nous ne savons pas encore qui c’est. C'est marrant car nous avons des clients réguliers qui viennent depuis toujours, et qui sont devenus des amis, mais on ne connaît pas toujours leurs noms. Nous savons leurs visages, leurs commandes, leurs tables préférées, mais nous ne savons pas vraiment qui ils sont" a expliqué à la presse locale le patron du restaurant Ross Edlund.

Chaque salarié a pu repartir avec 500 dollars

À lire aussi
La ville de Miami, désertée avant le passage de l'ouragan Irma, samedi 9 septembre 2017 États-Unis
Floride : une mère inculpée pour avoir tué son fils autiste de 9 ans

Ce dernier a dû "se séparer de 90 % des 200 employés de ses neuf restaurants de Floride", rapporte Ouest-France. En attendant que l'identité du bienfaiteur ne soit démasquée, chaque salarié a pu repartir avec 500 dollars en poche. Un sacré coup de pouce alors que les taux de chômage explosent aux États-Unis : en Floride, le nombre de demandes d'allocations chômage ont été multipliées par 10 entre le mois de février et le mois de mars, d'après les informations du journal Tampa Bay Times.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Floride États-Unis Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants