1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus et vaccin : les réseaux sociaux "tuent des gens", accuse Joe Biden
1 min de lecture

Coronavirus et vaccin : les réseaux sociaux "tuent des gens", accuse Joe Biden

Accusé par le président américain Joe Biden de "tuer des gens" en laissant circuler la désinformation sur le coronavirus, Facebook a balayé ces critiques vendredi 16 juillet, se targuant plutôt de "sauver des vies".

 Photo de Joe Biden prise à la Maison Blanche le 20 mai 2021, à Washington, aux Etats-Unis.
Photo de Joe Biden prise à la Maison Blanche le 20 mai 2021, à Washington, aux Etats-Unis.
Crédit : ANNA MONEYMAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Vaccin et coronavirus : pour Joe Biden, les réseaux sociaux "tuent des gens"
00:47
Carrie Nooten - édité par Cassandre Jeannin

De plus en plus les nouvelles victimes du coronavirus, contaminées et hospitalisées, sont dans leur immense majorité des personnes non-vaccinées. C'est ce qui a provoqué vendredi 19 juillet la colère de Joe Biden contre les réseaux sociaux. "Ils tuent des gens", accuse le président américain. 

La Maison Blanche a nettement durci le ton cette semaine contre les grands groupes technologiques, leur demandant de lutter davantage contre les fausses informations à propos des vaccins. Interrogé sur ce qu'il pense des plateformes comme Facebook et leur rôle dans la circulation d'informations sur le coronavirus, Joe Biden a répondu : "Ils tuent des gens. La seule pandémie qu'on a c'est parmi les non-vaccinés".

Des propos qui ont immédiatement fait réagir le réseau social qui a publié un communiqué lapidaire. "Les faits montrent que Facebook aide à sauver des vies, un point c'est tout", a-t-il assuré, énumérant une série de mesures qui permettent selon lui à ses utilisateurs d'avoir un meilleur accès au vaccin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/