1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en Nouvelle-Zélande : la ville d'Auckland à nouveau confinée

Pour la première fois depuis 102 jours, la Nouvelle-Zélande a enregistré quatre cas de coronavirus transmis localement. Face au risque de propagation, Auckland va se reconfiner pendant au moins trois jours dès mercredi 12 août.

Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, sur l'île du Nord.
Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, sur l'île du Nord. Crédit : AFP / Dean Treml
louis
Louis Chahuneau et AFP

Mauvaise nouvelle pour la Nouvelle-Zélande. Le pays de 22 millions d'habitants qui a remarquablement géré la crise de la Covid-19 vient d'enregistrer quatre cas de coronavirus transmis localementpour la première fois depuis 102 jours. En conséquence, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a ordonné mardi 11 août le reconfinement de la plus grande ville du pays, Auckland.


La Première ministre, dont l'efficace politique de lutte contre la maladie Covid-19 a été louée dans le monde entier, a annoncé que quatre cas de coronavirus ont été enregistrés dans une famille vivant à Auckland et que l'origine de cette contamination demeure inconnue.

"Après 102 jours, nous avons nos premiers cas de Covid-19 enregistrés en dehors des installations destinées au placement à l'isolement ou en quarantaine gérée (...) alors que nous avons tous travaillé incroyablement dur pour empêcher ce scénario", a déclaré Mme Ardern. "Nous avons également planifié et préparé ce scénario", a-t-elle cependant assuré.

Reconfinement pendant au moins trois jours

Lundi 10 août, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus avait notamment salué ce pays pour avoir réussi à "éradiquer le virus rapidement".

À lire aussi
Un avion à l'aéroport de Rome (illustration) Coronavirus Italie
Coronavirus en Italie : des vols "Covid-free" lancés entre Europe et États-Unis

La Nouvelle-Zélande, qui a enregistré 22 décès sur une population de 22 millions d'habitants, n'avait pas eu de cas de transmission domestique depuis le 1er mai.
En conséquence, les Néo-Zélandais avaient renoué avec un mode de vie presque normal, sans aucune mesure de distanciation sociale et les spectateurs avaient à nouveau été autorisés à assister aux événements sportifs et culturels.

Cependant, les autorités sanitaires n'ont cessé de mettre en garde la population contre un risque de deuxième vague de contaminations "inévitable".

À partir de mercredi 12 août, la ville d'Auckland sera confinée pendant au moins trois jours et certaines mesures de distanciation sociale seront réintroduites dans le reste du pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants