1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Espagne : le point sur la situation face à l'explosion des nouveaux cas
2 min de lecture

Coronavirus en Espagne : le point sur la situation face à l'explosion des nouveaux cas

ÉCLAIRAGE - Un rebond épidémique, largement porté par les jeunes, force les autorités à envisager un durcissement des mesures dans certaines régions comme la Catalogne, l'Andalousie et la Navarre.

Un drapeau espagnol à Madrid (Illustration)
Un drapeau espagnol à Madrid (Illustration)
Crédit : AFP / JAVIER SORIANO
Quentin Marchal & AFP

La situation sanitaire s'est nettement détériorée ces derniers jours en Espagne. Face à l'explosion du nombre de contaminations à la Covid-19 chez les jeunes, les autorités ont été forcées à envisager un durcissement des mesures au moment où la vaccination s'accélère. Dans le nord-est du pays, la Catalogne a décidé de réimposer, ce mardi 6 juillet, des restrictions pour freiner l'épidémie.

Les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes dans des espaces clos devront fermer à partir de cette fin de semaine et il faudra présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des événements en plein air réunissant plus de 500 personnes, a annoncé la porte-parole du gouvernement autonome catalan, Patricia Plaja.

Elle s'est même prononcée pour le retour de l'obligation du port du masque, soulignant toutefois que cette décision ne relevait pas des compétences du gouvernement autonome catalan. Le port du masque n'est plus obligatoire en extérieur en Espagne depuis le 26 juin.

Ces derniers jours, l'Espagne fait face à une explosion du nombre de cas positifs au coronavirus. Lundi, l'épidémiologiste en chef du ministère de la Santé, Fernando Simon, a admis que les chiffres n'étaient "pas bons du tout", avec un taux d'incidence proche de 600 parmi les plus jeunes et au-dessus de 200 pour la population générale. Le nombre de personnes hospitalisées a augmenté de 21% en 10 jours, selon des chiffres publiés dimanche.

Un durcissement des règles à venir dans d'autres régions

À lire aussi

Cette recrudescence de l'épidémie, comme l'atteste les 32.607 cas recensés dans le pays lundi, peut notamment s'expliquer par l'arrivée de touristes et les fêtes géantes. La semaine dernière, un foyer géant aux Baléares avait mis au jour au moins 1.824 personnes infectées après le retour sur la péninsule de plusieurs centaines de jeunes partis faire la fête à Majorque. 

Près de 6.000 personnes avaient été mises en quarantaine dans toute l'Espagne, rapporte l'AFP. Outre la Catalogne, la Navarre a également annoncé des mesures limitées à partir de mercredi et l'Andalousie pourrait faire de même. 

Dans le même temps, la campagne de vaccination s'accélère : 40,3% des quelque 47 millions d'Espagnols sont totalement vaccinés contre le coronavirus, tandis que plus de la moitié (55,9%) a reçu au moins une dose d'un vaccin. Avec près de 81.000 morts et plus de 3,8 millions de cas, l'Espagne est l'un des pays les plus touchés en Europe par la pandémie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/