1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus Brésil : l'épidémie flambe, Bolsonaro jugé responsable de la situation
1 min de lecture

Coronavirus Brésil : l'épidémie flambe, Bolsonaro jugé responsable de la situation

Face à une situation épidémique dramatique, la défiance de la population brésilienne envers le président grandit chaque jour un peu plus.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a remis en question les effets secondaires des vaccins, notamment celui du laboratoire Pfizer, lors d'une cérémonie à Brasilia, le 17 décembre 2020.
Le président brésilien Jair Bolsonaro a remis en question les effets secondaires des vaccins, notamment celui du laboratoire Pfizer, lors d'une cérémonie à Brasilia, le 17 décembre 2020.
Crédit : EVARISTO SA / AFP
Coronavirus Brésil : l'épidémie flambe, Bolsonaro jugé responsable de la situation
01:27
micro générique
La rédaction de RTL
Animateur

La situation épidémique au Brésil apparaît très préoccupante. Le variant local apparu il y a plusieurs semaines fait des ravages. Les contaminations explosent, les morts se comptent par milliers chaque semaine, et l'insouciance du président Jair Bolsonaro est largement pointée du doigt. Elle suscite d'ailleurs la colère des Brésiliens. 

Sur une plage de Rio, une Carioca porte un masque avec l'inscription "dehors Bolsonaro". Selon elle, le président est devenu un danger pour son propre pays. "Il est négationniste, irresponsable, vicieux, mal intentionnéOn n'a même plus d'adjectifs pour parler de ce mec", exprime cette Brésilienne à RTL.

Plus loin, un autre habitant de la capitale dénonce quant à lui les fêtes qui ont eu lieu la veille dans la ville. "On n'a pas de gouvernement qui montre que c'est important de suivre les règles. C'est même normal que ça arrive puisque le gouvernement a fait peu de cas des mesures sanitaires", regrette-t-il. 

De plus, et alors que les pays ont entamé la course à la vaccination à travers le monde, Jair Bolsonaro n'a cessé de remettre en cause le vaccin. Ce qui explique en grande partie le retard pris par le Brésil en la matière. "Nous avons un gouvernement qui nie la science", pointe Rosane Perreira, une habitante de Rio de Janeiro. 

À lire aussi

"Notre ministre de la Santé est un militaire, ni médecin ni formé à la santé. Il se dit spécialiste en logistique, mais la logistique est un échec total", illustre-t-elle. Dans la ville de Manaus, ce sont les dons des habitants et l'aide du Venezuela qui ont pu apporter du soutien face à l'épidémie.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/