2 min de lecture Coronavirus États-Unis

Coronavirus aux États-Unis : la campagne de vaccination prend du retard

Les autorités sanitaires américaines ne parviendront pas à atteindre les 20 millions de personnes vaccinées d'ici la fin de l'année.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Coronavirus aux États-Unis : la campagne de vaccination prend du retard Crédit Image : LENNART PREISS / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Florine Boukhelifa

La campagne de vaccination a débuté il y a quinze jours aux États-Unis. Mardi 29 décembre, 2,1 millions d'Américains avaient déjà reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus. Pourtant, les autorités sanitaires sont assez déçues : alors qu'elles prévoyaient 20 millions de personnes vaccinées avant la fin de l'année, le processus a pris du retard.

C’est d’autant plus surprenant que 11,4 millions de doses ont été distribuées, selon le centre des maladies infectieuses (CDC). Certains médecins estiment alors que les chiffres donnés par ce dernier sont sous évalués et qu'il a du retard dans la collecte des données. Néanmoins, les projections étaient trop optimistes et atteindre les 20 millions de vaccinations s'est révélé impossible.

En cause, le protocole : tous les vaccins doivent être certifiés 48 heures avant d'être envoyés, ce qui prend du temps. Certains expliquent également qu’il y a du retard dans le partenariat entre le gouvernement fédéral et deux grands réseaux de pharmacie, les compagnies privées CVS est Walgreen. Il va falloir que le privé vienne au secours de l’État.

Pour le moment, seuls les personnels soignants et les résidents des maisons de retraite sont concernés par la campagne de vaccination. Passer à l’ensemble de la population sera une autre histoire. L'injection ne pourra pas se faire uniquement dans les hôpitaux ou les maisons de retraite, mais aussi dans les cabinets médicaux et les pharmacies.

Une progression inquiétante du virus dans le pays

À lire aussi
Maison blanche
Investiture de Joe Biden : quelles mesures prévoit-il dès son arrivée à la Maison Blanche ?

Ce retard dans la campagne de vaccination arrive à un moment inquiétant aux États-Unis qui comptent 337.000 morts et 200.000 nouveaux cas chaque jour. Les dernières nouvelles ne sont pas bonnes : un premier cas du variant du virus a été détecté dans le Colorado lundi 28 décembre et un effet rebond dû aux fêtes de Noël est attendu dans les prochains jours.

Seule bonne nouvelle, le feu vert de Donald Trump pour le nouveau budget, notamment une aide de près de 9 milliards de dollars pour la distribution du vaccin. Même si l'attente de ces fonds a pu en partie gripper la mécanique, cet argent permettra d’obtenir plus de caissons pour conserver les vaccins à très basse température ou de financer des campagnes de communication pour convaincre les Américains de se faire vacciner.

Selon le nouveau président élu Joe Biden, cette vaccination est le plus grand défi logistique auquel les États-Unis ont eu à faire face. Il promet 1 million de vaccinations quotidiennes les 100 premiers jours de son mandat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Coronavirus Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants