1 min de lecture Épidémie

Coronavirus aux États-Unis : inculpés après avoir vendu pour 500.000 $ de faux remèdes

un Américain, à la tête d'une fausse église, et ses trois fils, qui vendaient de faux remèdes contre le Covid-19, ont été inculpés pour association de malfaiteurs.

Photo d'illustration
Photo d'illustration Crédit : Cliff Hawkins / GETTY IMAGES
benoit
Benoît Collet et AFP

Le Floridien Mark Grenon, avait surfé en avril sur des propos confus du président Donald Trump sur de possibles injections de désinfectant pour lutter contre le coronavirus, en vantant un produit baptisé la Solution Minérale Miracle (MMS). Aidé par ses trois fils, le faux pasteur s'est mis à en vendre à des clients crédules.

"Trump a le MMS et toutes les infos!!! Des choses sont en train de se passer les amis!", avait écrit Mark Grenon sur Facebook. "Que Dieu vienne en aide à d'autres pour qu'ils voient la Vérité!" Selon le département de la Justice, la famille a récolté 500.000 dollars rien que l'an dernier grâce aux ventes de MMS.

La soi-disant église affirme que le MMS aide à "guérir, atténuer, traiter ou prévenir le coronavirus, ce qui inclut le Covid-19, ainsi que d'autres maladies comme Alzheimer, l'autisme, le cancer du cerveau, le sida et la sclérose en plaques", selon le département de la Justice. 

Personnes décédées après avoir bu la potion

Le procureur pour la Floride du Sud a expliqué que les autorités sanitaires fédérales avaient "reçu des informations sur des personnes ayant dû être hospitalisées, ayant développé de graves problèmes de santé et qui sont mortes après avoir bu du MMS". Le parquet n'a pas précisé combien de décès ont été attribués à cette potion.

À lire aussi
Éric Ciotti était l'invité de RTL Matin le 28 mars 2018 Coronavirus France
Coronavirus : Ciotti demande, sur RTL, à ce que les "masques deviennent gratuits"

Les trois fils de Mark Grenon ont comme lui été inculpés d'association de malfaiteurs en vue d'escroquer les États-Unis et pour avoir violé les lois fédérales sur les médicaments, ainsi que pour entrave à la bonne marche de la justice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus États-Unis Escroquerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants