1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus aux États-Unis : à New York, des enterrements dans des parcs évoqués

New York pourrait avoir bientôt besoin d'enterrer temporairement ses morts de la pandémie de coronavirus dans un parc municipal, faute de capacités suffisantes dans les morgues, a affirmé lundi 6 avril un élu municipal.

Times Square à New York le 6 avril 2020
Times Square à New York le 6 avril 2020 Crédit : KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Les États-Unis ont franchi lundi 6 avril la barre des 10.000 morts recensés du nouveau coronavirus. La pandémie a tué au total 10.524 personnes aux États-Unis, pour plus de 350.000 cas officiellement déclarés, selon l'université Johns Hopkins dont le comptage, actualisé en continu, fait référence. New York reste en première ligne de l'épidémie américaine.

Alors que le nombre de morts dans la capitale économique américaine, épicentre de l'épidémie, a explosé depuis 10 jours pour atteindre 2.475 lundi matin, Mark Levine, élu municipal qui représente le nord de Manhattan, a indiqué sur son compte Twitter que seraient bientôt réalisés des "enterrements temporaires". 

"Cela se fera probablement en utilisant un parc municipal pour les enterrements (oui, vous avez bien lu). Des tranchées seront creusées pour des rangées de 10 cercueils", a-t-il ajouté.

Un plan de secours

Cette information frappante a immédiatement été relayée sur les réseaux sociaux et les médias new-yorkais. Poussant Mark Levine à "clarifier" et expliquer que l'utilisation d'un parc n'était qu'un plan de secours, "qui ne sera pas utilisé si le nombre de morts diminue suffisamment" dans les prochains jours.

À lire aussi
Une urne électorale (image d'illustration) coronavirus
Coronavirus : après un mois dans le coma, un maire est réélu sur son lit d'hôpital

Les morts ne sont pas seulement en hausse dans les hôpitaux, a souligné Mark Levine. Avant la crise, 20 à 25 personnes décédaient quotidiennement à leur domicile à New York. Maintenant, c'est 200 à 215, selon cet élu.

Le maire de New York, Bill de Blasio, avait, un peu plus tôt évoqué des "enterrements temporaires" pour "tenir jusqu'à la fin de la crise". "Nous n'en sommes pas là, je ne vais pas entrer dans les détails", avait-il ajouté lors d'un point presse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis New York
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants