1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Corée du Nord : des tracts porteurs de la Covid-19 envoyés depuis la Corée du Sud ?
1 min de lecture

Corée du Nord : des tracts porteurs de la Covid-19 envoyés depuis la Corée du Sud ?

VU DANS LA PRESSE - Des Nord-Coréens, désormais installés de l'autre côté de la frontière, ont fait envoyer leurs messages par dessus la frontière à l'aide de ballons.

Un homme et un enfant marchent devant une fontaine à Pyongyang, le 25 avril 2021.
Un homme et un enfant marchent devant une fontaine à Pyongyang, le 25 avril 2021.
Crédit : KIM Won Jin / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont
Journaliste

Envoyer des ballons pour faire passer des messages : le procédé étonne, mais est présent depuis les années 1950 en Corée. En ce mois de mai 2021, un groupe d'activistes ayant fuit le Nord et installés en Corée du Sud, s'est une nouvelle fois emparé de cette méthode en envoyant 500.000 tracts attachés à des ballons en direction de leur pays d'origine.

En réponse, le régime de Kim Jong-Un a appelé, via le principal média d'État, à rester vigilants vis-à-vis de ces "étranges objets". Pour tenir à l'écart la population, la Corée du Nord va jusque jouer sur la crainte la plus actuelle, celle de la Covid-19. "Un étrange objet qui vole avec le vent doit être considéré comme une possible route de transmission du malicieux virus", est-il expliqué dans le journal nord-coréen, rapporte l'agence de presse Yonhap, basée à Séoul (Corée du Sud).

Le gouvernement sud-coréen a récemment interdit le fait de faire passer des ballons au-dessus de la frontière. Dans une déclaration, la sœur de Kim Jong-Un voit dans ce geste une "provocation intolérable" et avertit que des "actions équivalentes" pourraient être prises.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/