1 min de lecture Coronavirus

Corée du Nord : des hackers tentent de nuire à la recherche d'un vaccin en Corée du Sud

VU DANS LA PRESSE - Microsoft avait déjà signalé des tentatives de cyberattaques russes et nord-coréennes sur des laboratoires pharmaceutiques.

Une statue du défunt leader Kim Jong-Il à Pyongyang, en Corée du Nord.
Une statue du défunt leader Kim Jong-Il à Pyongyang, en Corée du Nord. Crédit : Flickr - CC - (stephan)
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

La Corée du Nord n'a dévoilé que peu d'informations sur la situation sanitaire dans son pays depuis le début de la pandémie de Covid-19. Au mois de juillet, une suspicion de cas avait entraîné la mise sous quarantaine d'une ville, mais dès le mois d'octobre, le dirigeant Kim Jong-Un affirmait que le virus ne circulait pas sur son territoire.

Malgré ça, la situation épidémique semble intéresser le régime nord-coréen. Après une discussion avec le National Intelligence Service (NIS), l'agence de renseignements de son pays, le député sud-coréen Ha Tae-keung a assuré que des hackers issus de Corée du Nord ont tenté d'attaquer des laboratoires pharmaceutiques du Sud, sans succès.

Le régime de Kim-Jong Un serait de plus en plus méfiant vis-à-vis de la crise sanitaire. Un rapport du NIS affirmerait même que "la peur de la contamination de l’eau de mer aurait amené la Corée du Nord à suspendre les transports maritimes et la production de sel”, selon le quotidien Hankyoreh cité par le Courrier International.

Le dictateur aurait aussi fait exécuter un fonctionnaire "pour avoir violé l’interdiction d’importer des marchandises étrangères".

Un premier avertissement de Microsoft

À lire aussi
société
Coronavirus : les stations de ski toujours fermées en février ?

Mi-novembre, Microsoft prévenait déjà que des hackers russes et nord-coréens visaient des fabricants de vaccins britanniques, sud-coréens, américains, indiens, canadiens et français. Aucune faille n'a cependant été déclarée pour l'instant, et les attaques entreprises semblent s'être toutes soldées par des échecs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Corée du Nord Corée du Sud
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants