1 min de lecture Découverte scientifique

Contraception masculine : l'Inde met au point un moyen révolutionnaire

Ce sont des chercheurs indiens qui ont mis en place ce moyen de contraception masculine. Il s'agit d'un gel injecté dans les testicules qui bloquerait les spermatozoïdes. L'opération est efficace pendant 13 ans et réversible à tout moment.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Contraception masculine : l'Inde met au point un moyen révolutionnaire Crédit Image : Schneyder Mendoza / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Camille Descroix

Une piqûre contraceptive qui pourrait révolutionner la vie de couple ? Des chercheurs indiens ont mis au point un traitement qui bloque les spermatozoïdes. C'est un gel injecté directement dans les testicules, rapporte Le Parisien ce mercredi 11 décembre.

Pas de douleur puisque l'injection est réalisée sous anesthésie locale. Le traitement est durable et efface pendant 13 ans. Il est aussi réversible et l'homme peut retrouver sa fertilité quand il le souhaite. Une seconde injection suffit à dissoudre le gel. Il est efficace à 97.3%, contre 99.7% contre la pilule et pourrait être disponible dès 2020 : les essais cliniques sont terminés et les chercheurs indiens attendent le feu vert des autorités. 

Le Parisien a interrogé un certain nombre d'hommes et ils sont plutôt frileux : "Je ne suis pas très chaud", reconnait Julien. Frédéric, lui, dit ne pas être contre mais il faut être sûr que "cette injection soit réversible et que cela n'engendre pas d'effets secondaire", explique-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Inde Chercheurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants