1 min de lecture États-Unis

Confinement : la Californie fait marche arrière sur les services et commerces

Lundi 13 juillet, le gouverneur de Californie Gavin Newsom a ordonné la mise en place de certaines restrictions qui entraînent notamment la fermeture des salles de restaurant, bars, coiffeurs et lieux de culte.

Dépistage à Inglewood en Californie, le 19 juin 2020
Dépistage à Inglewood en Californie, le 19 juin 2020 Crédit : Mark RALSTON / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Marche arrière en Californie. Alors que l’épidémie n’est pas encore sous contrôle dans de nombreux États américain, le gouverneur de Californie Gavin Newsom a ordonné l'élargissement à toute la Californie de la fermeture des bars, salles de restaurant, cinémas, zoos et aquariums. Des restrictions qui s'appliquaient déjà dans des zones particulièrement touchées par le coronavirus.

Les dernières restrictions concernent environ 80% des 40 millions d'habitants de l'État et portent pour l'instant sur les centres commerciaux, les salles de sport, les cérémonies religieuses, les manifestations, les bureaux pour les "secteurs non essentiels", ainsi que les coiffeurs et salons d'esthétique.

Plus de 7.000 victimes en Californie

La Californie avait été le premier État américain à imposer un confinement général en mars, mais le nombre de cas recensés continue d'augmenter depuis plusieurs semaines et s'établit désormais à près de 330.000, dont plus de 7.000 morts.

Les responsables du district scolaire de Los Angeles ont par ailleurs annoncé que les écoles ne pourraient rouvrir leurs portes comme prévu le 18 août et que les cours seraient dispensés à distance jusqu'à nouvel ordre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Confinement Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants