1 min de lecture Asie

Chine : le gouvernement pourrait mettre fin au contrôle des naissances

Face à la baisse de la natalité, Pékin envisagerait de mettre fin à sa politique de contrôle des naissances. Mais confrontés à des coûts élevés pour le logement ou encore l'éducation, une majorité de Chinois ne comptent pas avoir davantage d'enfants.

Un enfant sur la place Tiananmen à Pékin, en 2013 (illustration)
Un enfant sur la place Tiananmen à Pékin, en 2013 (illustration) Crédit : ED JONES / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet

La Chine va-t-elle mettre fin à sa politique de contrôle des naissances ? Le gouvernement l'avait déjà assouplie en 2015, en autorisant les couples à avoir deux enfants, contre un auparavant, mais Pékin réfléchirait désormais à autoriser trois enfants, voire plus, par famille, indique Le Figaro.

Premier indice, et non des moindres, la commission du planning familial, qui depuis 1981 avait supervisé la politique de l'enfant unique, devrait être supprimée dans le cadre du vaste projet de réorganisation des ministères et des administrations centrales. À la place, une commission nationale de la santé verrait le jour.

Le Global Times, citant des observateurs chinois, souligne que cette décision fait basculer le pays dans la "relance" de la démographie, après l'avoir longtemps contrôlée. Un démographe indépendant l'assure dans le Global Times : le contrôle des naissances "devrait se terminer"

À lire aussi
Des personnes se rassemblent à Amritsar (Inde) le 20 octobre 2018, où un train a percuté la foule la veille faits divers
Inde : un train percute la foule lors d'une fête, tuant une soixantaine de personnes

Relancer la natalité

De plus, l'influent quotidien d'État relève que l'Association de la population de Chine, qui avait défendu le contrôle des naissances, a été fermée mardi 13 mars. La proposition d'un député, également avocat, est un autre marqueur de ce changement de cap. Zhu Lieyu a en effet proposé que tous les couples puissent avoir trois enfants afin de relancer la natalité

Car la Chine doit faire face à une baisse de celle-ci. En 2017, le pays n'a enregistré que 17,23 millions de naissances, contre 17,86 millions l'année précédente, selon les statistiques officielles.

53% des Chinois ne veulent pas de 2e enfant

Même avec la possibilité de faire deux enfants, le nombre de naissance n'a donc pas augmenté, baissant même. En cause : des coûts de logement, d'éducation et de santé très élevés qui freinent les parents chinois.

Ainsi, plus de 53% des couples ayant déjà un enfant n'ont pas l'intention d'en avoir un deuxième, selon une enquête réalisée en 2016 par l'Association des femmes de Chine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Asie Chine Naissance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792619873
Chine : le gouvernement pourrait mettre fin au contrôle des naissances
Chine : le gouvernement pourrait mettre fin au contrôle des naissances
Face à la baisse de la natalité, Pékin envisagerait de mettre fin à sa politique de contrôle des naissances. Mais confrontés à des coûts élevés pour le logement ou encore l'éducation, une majorité de Chinois ne comptent pas avoir davantage d'enfants.
https://www.rtl.fr/actu/international/chine-le-gouvernement-pourrait-mettre-fin-au-controle-des-naissances-7792619873
2018-03-14 12:22:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/M5eJyklbTCVRkz9LlCm-Qg/330v220-2/online/image/2018/0314/7792619954_un-enfant-sur-la-place-tiananmen-a-pekin-en-2013-illustration.jpg