1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Chine : la gouvernement lutte contre les jeux vidéo et les cours particuliers
2 min de lecture

Chine : la gouvernement lutte contre les jeux vidéo et les cours particuliers

Alors que la rentrée approche à grand pas en Chine, le gouvernement a décidé de réformer en profondeur le système scolaire en contrôlant davantage l'apprentissage des enfants à l'école.

Des enfants dans une école en Chine
Des enfants dans une école en Chine
Crédit : Li An / XINHUA / Xinhua via AFP
Chine : réforme majeure du système scolaire chinois
03:53
Stéphane Pambrun - édité par Romain Giraud

Direction Pékin ce lundi 23 août où les jeunes Chinois vont reprendre, comme en France, le chemin de l’école la semaine prochaine. Mais cette année est marquée par beaucoup de changements : le gouvernement a en effet décidé de limiter fortement les cours particuliers dans les matières importantes, comme les maths ou encore les langues étrangères. C'est peut-être la fin d’une tradition bien ancrée en Chine d’étudier de longues heures chaque soir et le week-end. 

Cette décision est pour le moins surprenante parce que, jusque-là, la tradition voulait que les jeunes chinois étudient parfois jusqu’au milieu de la nuit. 70 % des enfants suivent en effet des cours particuliers, l'objectif dorénavant est d’alléger la charge de travail excessive pour les enfants : "Cette réglementation est conforme aux dispositions de la loi sur la protection des mineurs, dans l’optique d’une croissance saine des enfants. Nous devrions rendre le week-end, les vacances et les jours fériés aux enfants pour qu’ils aient suffisamment de temps pour se reposer et se distraire", explique une professeur d'économie. 

Selon une estimation, les cours privés rapportaient en Chine plus de 220 milliards d’euros par an, l’autre objectif de cette réforme est donc d’alléger le fardeau financier que cela représente pour les parents et ça explique pourquoi les Chinois ne font pas assez d’enfants selon le gouvernement. La natalité est en effet au plus bas ici depuis 10 ans et il faut dire aussi que c’était devenu une course effrénée à la réussite des écoles, qui deviennent de plus en plus élitiste. 

Beaucoup de Chinois veulent faire des études supérieures à l’étranger, surtout aux États-Unis dans les grandes universités comme Harvard et donc ils se préparaient depuis leur plus jeune âge, notamment en suivant des cours d’anglais intensifs. À la place ce sera désormais la pensée de Xi Jinping, le président chinois, qui est maintenant au programme officiellement dans toutes les écoles et les universités. 

Les jeux vidéos également sous contrôle

À lire aussi

Ce ne sont pas les seuls changements pour les petits chinois, puisque les jeux vidéo sont également dans le collimateur, qualifiés d’"opium pour l’esprit" et de "drogue électronique" pour les jeunes chinois selon la presse officiel cet été. Là encore, le gouvernement a tapé du poing sur la table avec une interdiction de jouer plus de deux heures par jour en ligne, surtout pour le jeu Honor of Kingqui est un jeu de rôle basé sur un personnage historique comme League of Legends et qui compte des centaines de millions de joueurs en Chine. Ce jeu rapporte 1 milliard d’euros par an.

Ce jeu est présent uniquement sur smartphone et sur lequel on dépense de l’argent pour acheter un des personnages, des équipements ou encore des pouvoirs magiques peut coûter très cher aux familles. Il est désormais contrôlé et dans une limitation du temps passé devant les écrans. Un couvre-feu, avec interdiction pour les mineurs de jouer entre 22 heures et 8h du matin a été mis en place. Il y a également une obligation de s’inscrire sur la plate-forme avec sa carte d'identité et une reconnaissance faciale intégrée pour être sûr que l’enfant ne joue pas avec la carte d’identité de ses parents. En bref, c’est un sérieux tour de vis en cette rentrée chinois.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/