2 min de lecture Santé

Chili : la nonagénaire était porteuse d'un fœtus momifié

ÉDITO - C'est en passant un examen de routine que cette grand-mère de 92 ans a découvert qu'elle portait un fœtus depuis au moins cinquante ans.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : au Chili, une nonagénaire était porteuse d'un fœtus momifié Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

C'est une histoire qui a été relatée il y a plusieurs mois. Elle se déroule au Chili, dans la ville portuaire de San Antonio, sur la côte Pacifique. Une grand-mère de 92 ans fait une chute. La famille la transporte à l'hôpital. Comme le veut l'usage, elle passe une radio. Histoire de voir si les os sont intacts. Quand les médecins regardent ce qui se passe au niveau des hanches, ils n'en croient pas leurs yeux : c'est bien un fœtus qu'ils distinguent sur leur écran. Il pèse environ 2 kilos. Stade de développement : environ sept mois.

Un gros problème qui ne date pas de la veille. En réalité le fœtus n'a pas sept mois mais... cinquante ans. En fait, notre mamie est tombée enceinte un demi-siècle auparavant. Elle ignorait bien sûr que c'était la cas. Elle a donc continué à vivre sa vie, et le fœtus s'est momifié. Comme la grand-mère n'en a pas ressenti la moindre gêne, elle a continué à vivre comme si de rien n'était.

Grossesse abdominale extra-utérine

Pour les médecins chiliens, nous sommes là en présence d'une grossesse abdominale extra-utérine. Concrètement, après fécondation tout se passe en dehors de l'utérus. Le fœtus se développe au contact de l'abdomen. Or cette partie du corps a une particularité : on n'y trouve pas suffisamment de tissus pour réceptionner la grossesse.

La conséquence, quand cette grossesse extra-utérine ne se termine pas en urgence au bloc, c'est que le fœtus peut se momifier. Il est inerte, sans vie, immobile. Il peut ainsi être conservé pendant un moment. L'affaire peut durer des décennies si rien ne vous alerte sur votre état.

Un antécédent en Inde

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Dans la mesure où la grand-mère chilienne ne souffrait pas, elle a pu rentrer chez elle après quelques jours passés à l'hôpital. L'idéal aurait été qu'on l'opère pour la débarrasser du fœtus. Mais opérer une femme à 92 ans peut être risqué.

Cette affaire n'est pas unique. Il s'est produit la même chose en Inde. Mais là, la patiente avait 60 ans. Elle savait parfaitement ce qui lui arrivait. Mais elle avait une peur panique de l'opération. Elle a réussi à tenir pendant plus de trente ans à coups de médicaments contre la douleur. Avant, un jour, de craquer et d'accepter l'opération.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Chili Amérique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants