2 min de lecture Tremblement de terre

Ce que l'on sait du séisme qui a frappé l'Inde, l'Afghanistan et le Pakistan

ÉCLAIRAGE - Un tremblement de terre de magnitude 7,5 a frappé l'Afghanistan, le Pakistan et l'Inde dans une moindre mesure, ce lundi 26 octobre.

Les ruines d'une maison détruite par le séisme lundi 26 octobre à Kohat, au Pakistan.
Les ruines d'une maison détruite par le séisme lundi 26 octobre à Kohat, au Pakistan. Crédit : BASIT SHAH / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Dix ans après le séisme meurtrier qui avait fait plus 75.000 morts au Pakistan en 2005, un nouveau tremblement de terre a frappé la région, ce lundi 26 octobre. Le bilan actuel fait état de plus de 160 morts au Pakistan et en Afghanistan mais de très fortes secousses ont également été ressenties jusqu'en Inde.

L'épicentre au cœur d'une province reculée du Pakistan

L'épicentre du tremblement de terre a été situé dans la province de Badakhshan, une région montagneuse reculée du Pakistan. Le gouvernement pakistanais a recensé 9 victimes dans la région mais il est possible que ce bilan s'aggrave étant donné les difficultés d'accès de cette région montagneuse et partiellement aux mains des Talibans.


L'armée pakistanaise a fait état de 123 morts sur l'ensemble du pays. Malgré sa très forte magnitude, le séisme devrait être sensiblement moins meurtrier qu'en 2005 car l'épicentre du séisme était sensiblement plus profond cette fois, à 213,5 km sous terre.

Des mouvements de panique en Afghanistan

Le nord-est de l'Afghanistan a aussi été fortement touché par le séisme à la mi-journée. Au moins 33 personnes seraient mortes dont une douzaine de petites filles. Les jeunes écolières ont été emportées dans une bousculade quand un mouvement de panique s'est créé dans une école au moment des secousses.

À lire aussi
Une maison s'est effondrée dans un quartier du Teil, en Ardèche, après le tremblement de terre tremblement de terre
Séisme en Ardèche : la piste de l'influence humaine n'est pas écartée


Près de 35 autres élèves auraient été blessées lors de la bousculade dans cette école de Taloqan, au nord-est du pays. Mais le bilan pourrait fortement s'alourdir dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), la plus touchée par le séisme mais aussi une des plus isolée du pays. "La province est en alerte et les hôpitaux sont en état d'urgence mais il est trop tôt pour fournir un bilan", a indiqué le ministre, Pervez Khattak.

Un séisme ressenti jusqu'à New Dehli

La puissance de ce tremblement de terre a semé la panique jusqu'en Inde. Dans le nord du pays, des centaines d'habitants paniqués se sont précipités dans les rues à Srinagar, principale ville du Cachemire indien à la frontière avec le Pakistan, craignant une répétition du séisme de 2005.

Le réseau téléphonique et le trafic routier ont été interrompus. La secousse a été ressentie jusqu'à New Delhi, à près de 1.600 km de l'épicentre et le trafic du métro a dû être temporairement suspendu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tremblement de terre Asie Afghanistan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants