1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Burkina Faso : "L'attaque ciblait la France", affirme un spécialiste
1 min de lecture

Burkina Faso : "L'attaque ciblait la France", affirme un spécialiste

INVITÉ RTL - Le journaliste Antoine Glaser, spécialiste de l'Afrique, estime que l'attaque qui a frappé le Burkina Faso était un acte de représailles vis-à-vis de la France et de son action contre le terrorisme sur le continent.

Ouagadougou, le 2 mars 2018
Ouagadougou, le 2 mars 2018
Crédit : AHMED OUOBA / AFP
Christine Berrou : "Neymar est au PSG ce que les nouveaux Vélib' sont à Hidalgo"
00:03:32
Burkina Faso : "L'attaque ciblait la France", affirme un spécialiste
00:06:56
L'invité RTL du week-end du 03 mars 2018
00:05:45
micros
La rédaction numérique de RTL

Vendredi 2 mars, aux alentours de 11 heures du matin, des hommes armés ont surgi à l'ambassade de France et l'état-major burkinabé, à Ouagadougou. Il s'agit de la quatrième attaque en trois ans dans la capitale du Burkina Faso. Les faits n'ont pas été revendiqués pour l'heure. Une trentaine de personnes sont mortes, et plus de 80 ont été blessées.

Invité de RTL ce samedi 3 février, le journaliste Antoine Glaser, spécialiste de l'Afrique, a estimé que cette attaque ciblait très clairement la France. "Les autres attaques, en janvier 2016 et août 2017, ciblaient des cafés, des restaurants, les expatriés. Le fait d'attaquer une ambassade de France en Afrique, le message est clair", estime l'auteur de l'ouvrage Arrogant comme un Français en Afrique, publié aux éditions Fayard en 2016. 

"C'est un acte de représailles", vis-à-vis de la France, dont des troupes armées sont présentes au Mali et au Niger voisins du Burkina Faso pour lutter contre le terrorisme au Sahel. Pour Antoine Glaser, le fait que Ouagadougou a été frappée s'explique par le fait qu'il est plus facile pour les soldats français d'agir dans les zones désertiques que dans les grandes villes.

"Très honnêtement, je pense qu'Emmanuel Macron sait très bien qu'il n'y a qu'une seule chose à faire à court terme et à moyen terme : c'est dégager l'armée française", conclut le spécialiste. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.