1 min de lecture Faits divers

Bruxelles : 27 coffres-forts repêchés dans un étang

LE CHIFFRE DU JOUR - Découverts par des ouvriers venus inspecter les étangs d'Ixelles, ces coffres pourraient provenir d'une série de cambriolages.

Les étangs d'Ixelles sont situés dans un quartier résidentiel huppé de Bruxelles.
Les étangs d'Ixelles sont situés dans un quartier résidentiel huppé de Bruxelles. Crédit : Wikimedia Commons / RTLnet
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et AFP

Une découverte inattendue. Jeudi 9 novembre, 27 coffres-forts ont été repêchés dans les étangs d'Ixelles, au coeur d'un quartier résidentiel huppé de Bruxelles (Belgique).

Selon le quotidien La Libre Belgique, ce sont des ouvriers de la commune d'Ixelles chargés d'inspecter les étangs qui ont remarqué "la présence de quatre coffres-forts immergés depuis un certain temps". Les coffres ont ensuite été récupérés par la protection civile et la police fédérale.

Le parquet de Bruxelles indique qu'ils proviendraient probablement d'une série de cambriolages. Leur mauvais état indique en outre qu'ils auraient séjourné dans l'eau "un certain temps". Les autorités doivent désormais analyser leur contenu éventuel et tenter de déterminer leur provenance.

Aucune indication d'un lien avec les tueries du Brabant

"À ce stade, aucun lien ne peut être établi entre la découverte de ces coffres-forts et des faits criminels", a souligné le parquet de Bruxelles. Cette découverte survient en effet alors que les médias belges sont à la recherche de nouvelles révélations sur les tueries du Brabant, une série de braquages qui avait fait 28 morts dans les années 1980.
 
Fin octobre, de nouvelles fouilles ont été effectuées dans un canal du centre de la Belgique après la découverte d'armes et de munitions ayant possiblement appartenu aux tueurs.

À lire aussi
Une fête foraine (illustration) Loire
Loire: une jeune femme tuée dans un accident de manège

Selon le parquet bruxellois, ces coffres-forts sembleraient plutôt provenir "de cambriolages dans des maisons". Des larcins qui pourraient avoir été commis par "une bande organisée" ayant ensuite décidé de se débarrasser d'un matériel encombrant en le jetant dans les étangs.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Faits divers Cambriolages Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants