1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brexit : Theresa May demande un report jusqu'au 30 juin
1 min de lecture

Brexit : Theresa May demande un report jusqu'au 30 juin

À neuf jours de la date théorique du Brexit, la première ministre britannique Theresa May réclame à Bruxelles un report jusqu'au 30 juin. La Commission européenne met en garde contre ce délai.

Theresa May, après le premier rejet du projet d'accord de Brexit
Theresa May, après le premier rejet du projet d'accord de Brexit
Crédit : HO / PRU / AFP
Sarah Duhieu & AFP

L'échéance encore repoussée. La première ministre Theresa May a annoncé, ce mercredi 20 mars, aux députés britanniques avoir demandé à l'Union européenne un report du Brexit jusqu'au 30 juin, à neuf jours de la date prévue. La dirigeante conservatrice n'a pas réussi à faire adopter par le parlement l'accord de divorce négocié avec Bruxelles. Une sortie sans accord a elle aussi été exclue.

Theresa May avait pourtant longtemps exclu l'idée de ce report. Elle en a fait porter la responsabilité à la Chambre des Communes "qui a rejeté l'accord pour la deuxième fois le 12 mars" et sur le président de la Chambre qui a refusé la tenue d'un nouveau vote sur le même texte cette semaine.

"Je ne veux pas d'un long report", a-t-elle précisé, car il entraînerait une participation "inacceptable" de la Grande-Bretagne aux élections européennes fin mai.

La Commission inquiète

La demande de report du Brexit doit être acceptée à l'unanimité par les 27 dirigeants de l'UE, qui se réunissent jeudi 21 et vendredi 22 mars à Bruxelles. Mais la Commission européenne plaide soit pour un report jusqu'au 23 mai, avant les élections européennes, soit jusqu'au moins fin 2019. "Toute autre option entraînerait de graves risques juridiques et politiques pour l'UE", écrit-elle dans une note interne.

À lire aussi

Theresa May a annoncé vouloir représenter "dès que possible" son accord de divorce aux députés britanniques, avec des modifications, sans préciser la date. Il a déjà été massivement rejeté à deux reprises par les députés britanniques, le 15 janvier puis le 12 mars.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.