1 min de lecture Chef

Brésil : très affaibli, le cacique Raoni hospitalisé

Le chef indien Raoni Metuktire a été hospitalisé à plus de 90 ans en raison d'un affaiblissement général de son état. Il pourrait souffrir d'un ulcère gastrique.

Le chef indien Raoni lors d'une conférence de presse à Bordeaux, le 6 septembre 2019
Le chef indien Raoni lors d'une conférence de presse à Bordeaux, le 6 septembre 2019 Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP

Hospitalisé depuis deux jours pour un état de grande faiblesse, le cacique Raoni Metuktire, 90 ans, porte-parole des indigènes du Brésil, a été transféré ce samedi 18 juillet par avion vers un hôpital mieux équipé afin de subir une série d'examens. Ce transfert a été réalisé en raison d'"une aggravation de son état", a annoncé le premier établissement.

"Il a présenté aujourd'hui (...) une hausse de son anémie et une dégradation des fonctions rénales (...) probablement à cause d'une hémorragie digestive", a indiqué dans un bulletin l'hôpital Santa Inês de Colider où avait été admis le chef indigène défenseur de la forêt amazonienne, jeudi 16 juillet.

Cet hôpital de l'Etat du Mato Grosso "ne disposant pas d'unité de soins intensifs, il a été transféré avec une certaine urgence dans un autre établissement" du même État "au cas où son état clinique empirerait". Raoni pourrait souffrir d'un ulcère gastrique, une piste qui expliquerait les saignements dont il s'est plaint et qui sera explorée avec des examens, dont une endoscopie, à partir de dimanche, a précisé l'hôpital, où il devrait rester "au moins trois jours". 

Le cacique a été très affecté par le décès de sa femme

Raoni Metuktire, connu dans le monde entier pour sa lutte infatigable pour la défense des droits et des terres indigènes, avait été transporté par avion de son village vers Colider, souffrant de "faiblesse, difficultés respiratoires, perte d'appétit et de diarrhées", a précisé l'hôpital Santa Inês.

À lire aussi
Le chef Christian Tetedoie, dans les cuisines du centre Léon Bérard, un hôpital qui soigne des malades atteints du cancer. Coronavirus France
Coronavirus à Lyon : son restaurant fermé, un chef étoilé cuisine pour les malades

L'établissement a ajouté que le cacique se trouvait dans un état dépressif depuis le décès de son épouse Bekwyjka le mardi 23 juin, d'un accident vasculaire cérébral. Bekwyjka était sa compagne et conseillère depuis plus de 60 ans.

D'autres sources, telles la Fondation Raoni ou Gert-Peter Bruch, président de l'ONG française Planète Amazone, ont confirmé que le cacique avait été extrêmement affecté par la disparition de son épouse. Le cacique "a commencé à être malade il y a 15 jours, avec de la fièvre, des diarrhées et des vomissements" et il était déshydraté, a précisé M. Bruch.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chef Indien Hospitalisation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants