1 min de lecture Justice

Brésil : deux jumeaux paieront les pensions alimentaires au même enfant

Deux frères jumeaux brésiliens se faisant passer l'un pour l'autre, afin de dissimuler leurs infidélités, ont été pris à leur propre jeu. Tous deux paieront les pensions alimentaires du même enfant, une petite fille que chacun refuse de reconnaître.

Un bébé portant une couche (illustration)
Un bébé portant une couche (illustration) Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et AFP

Deux jumeaux brésiliens habitués à se faire passer l'un pour l'autre se sont retrouvés dos à dos lundi 1er avril : un juge les a condamnés à payer une pension alimentaire pour le même enfant, qu'aucun des deux ne veut reconnaître. 

L'histoire est si cocasse qu'elle pourrait s'apparenter à une blague de 1er avril, mais la sentence émise lundi par le tribunal de Goias (centre-ouest du pays) est bien réelle. "Le juge Filipe Luiz Peruca a déterminé que les deux frères soient inclus dans l'acte de naissance de l'enfant, et qu'ils paient chacun une pension alimentaire équivalente à 30% du salaire minimum", peut-on lire dans un communiqué publié sur le site du tribunal

Le salaire minimum national s'élevant à 998 réais, soit 230 euros, chaque jumeau devra s'acquitter d'une pension mensuelle de 299,4 réais, environ 69 euros par mois. Une maigre compensation pour l'enfant, fruit d'une brève relation de la mère avec l'un des deux jumeaux. 

Leurs deux ADN sont compatibles

Aussi improbable que cela puisse paraître, la jeune femme n'a pas pu élucider le mystère de la paternité de sa fille, chacun des deux pères potentiels rejetant sur l'autre la responsabilité. 

À lire aussi
Un gendarme (illustration) Clermont-Ferrand
Clermont-Ferrand : un homme écroué pour avoir voulu s'en prendre à 80 policiers et gendarmes

L'un d'entre eux a passé un test ADN qui s'est avéré concluant, mais n'a pas voulu reconnaître l'enfant, affirmant que son frère était le père. L'ADN de l'autre était également compatible, les jumeaux monozygotes - provenant d'un seul œuf fécondé - ayant la même identité génétique

Un jeu de rôle pour dissimuler leurs liaisons

Un imbroglio qui pour autant, n'amuse pas la justice. "L'un des deux frères, de mauvaise foi, tente d'occulter sa paternité", a conclu le juge dans sa sentence. "La justice doit réprimer ces comportements malhonnêtes (...) qui portent préjudice au droit de reconnaissance de la paternité, un droit constitutionnel inaliénable", a-t-il ajouté. 

Dans son communiqué, le tribunal explique que "dès l'adolescence", les jumeaux, âgés aujourd'hui de 31 ans, "faisaient valoir leur apparence identique pour dissimuler leurs infidélités". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Insolite Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797355497
Brésil : deux jumeaux paieront les pensions alimentaires au même enfant
Brésil : deux jumeaux paieront les pensions alimentaires au même enfant
Deux frères jumeaux brésiliens se faisant passer l'un pour l'autre, afin de dissimuler leurs infidélités, ont été pris à leur propre jeu. Tous deux paieront les pensions alimentaires du même enfant, une petite fille que chacun refuse de reconnaître.
https://www.rtl.fr/actu/international/bresil-deux-jumeaux-paieront-les-pensions-alimentaires-au-meme-enfant-7797355497
2019-04-03 18:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EYJsypoXFT2U_k61XTiykg/330v220-2/online/image/2018/0823/7794501277_un-bebe-portant-une-couche-illustration.jpg