1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Barack Obama va prononcer un discours très attendu sur le terrorisme
1 min de lecture

Barack Obama va prononcer un discours très attendu sur le terrorisme

REPLAY - Un discours à la nation depuis la Maison Blanche, quatre jours après la fusillade de San Bernardino qui a fait 14 morts en Californie.

Barack Obama le 22 novembre 2015.
Barack Obama le 22 novembre 2015.
Crédit : FRED DEFOUR / AFP
Barack Obama va s'exprimer dans un discours à la nation dimanche 6 décembre
01:09
Philippe Corbé & Eléanor Douet

C'est un discours vraiment exceptionnel que va prononcer le président des États-Unis, Barack Obama, ce dimanche 6 décembre, à propos du terrorisme. Avant cela, il a tenu samedi une réunion de sécurité dans la Situation Room, le centre de crise de la Maison Blanche et il a prévenu que les Américains ne se laisseront pas impressionner par les terroristes. Mais une intervention solennelle de ce type, prononcée depuis le Bureau ovale, en prime time, c'est seulement la troisième de sa présidence. La dernière remonte à cinq ans. Il y avait annoncé le retrait des troupes américaines d'Irak. Un retrait d'Irak "précipité", qui a laissé le champ libre à Daesh, lui reprochent ces opposants. 

Barack Obama va devoir convaincre de nombreux citoyens qui se demandent, après la tuerie de San Bernardino, s'il n'a pas minimisé le risque terroriste, en restant trop en retrait dans la lutte contre le groupe terroriste. Une polémique monte également aux États-Unis depuis les attentats de Paris, le 13 novembre dernier. Elle concerne les visas, considérés comme le talon d'Achille de la lutte antiterroriste. Les contrôles, il y a quelques mois, à l'Ambassade américaine au Pakistan n'ont pas permis de repérer 
le danger représenté par Tashfeen Malik, la terroriste et son mari ont tué 14 personnes à San Bernardino mercredi 2 décembre. Même si le FBI pense que le couple radicalisé de Californie a agi seul, en étant inspiré par Daesh, sans être commandité, la radio de l'État islamique a diffusé samedi un message, en anglais, en les qualifiant de "soldats du califat", sans pour autant revendiquer l'attentat. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/