2 min de lecture Insolite

Au Canada, le combat entre une loutre et des carpes tient le pays en haleine

Depuis deux semaines, les employés d'un parc de Vancouver tentent de capturer une loutre qui se délecte de précieuses carpes qui nageaient jusqu'ici paisiblement dans l'étang.

Les employés du parc du Dr. Sun Yat-Sen à Vancouver
Les employés du parc du Dr. Sun Yat-Sen à Vancouver Crédit : HO / Dr. Sun Yat-Sen Classical Chinese Garden / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

La bataille est épique et passionne le Canada. Depuis bientôt deux semaines, une loutre vorace sème la terreur parmi de précieuses carpes ornementales d'un paisible jardin chinois de Vancouver. Le mammifère est redoutable et déjoue toutes les astuces employées pour tenter de la capturer.

Appelé à l'aide par les responsables du jardin, un piégeur professionnel est rentré bredouille, même après qu'une partie de l'étang a été vidée, pendant que le prédateur se délectait de 11 des 14 carpes "koï" adultes.

En désespoir de cause, les responsables du jardin du Parc du Dr Sun Yat-Sen, dans le quartier chinois de Vancouver, ont décidé jeudi de transférer les trois carpes adultes restantes et plus de 300 autres juvéniles vers l'Aquarium de Vancouver.

À lire aussi
Deux lézards à Sidney (Australie), le 2 avril 2010 ADN
Pourquoi des animaux peuvent régénérer leurs corps comme Wolverine mais pas nous

Cette mesure de dernière minute a été prise pour protéger ces carpes de grande taille très prisées par la population locale d'origine asiatique et mettre un terme à une saga qui dure depuis que la loutre sauvage en cavale a été aperçue pour la première fois le 17 novembre.

"Nous sommes très heureux d'avoir pu capturer les dernières carpes koï", a confié à l'AFP Deanna Chan, porte-parole du jardin. Les carpes retrouveront vraisemblablement leur étang au printemps 2019, a précisé pour sa part Howard Normann, directeur des parcs de la ville de Vancouver, lors d'une conférence de presse.

Un dispositif spécial mis en place

Dans l'intervalle, les responsables ne prennent rien à la légère : l'accès au parc sera renforcé par des plaques et des grilles de métal "pour empêcher la loutre ou l'une de ses amies de revenir dans le jardin". Des caméras de surveillance seront aussi installées.

Les carpes ont chacune leur personnalité et leur propre couleur, note Mme Chan. Un spécimen âgé de 50 ans, nommé Madonna, est par exemple reconnaissable à ses deux points noirs sur le front et à sa colonne vertébrale tordue, explique-t-elle.

"Elles comptent beaucoup pour les gens de la communauté qui les ont vues grandir. Elles comptent également beaucoup aux yeux du personnel du parc. Les carpes font partie de notre équipe". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Canada Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795770798
Au Canada, le combat entre une loutre et des carpes tient le pays en haleine
Au Canada, le combat entre une loutre et des carpes tient le pays en haleine
Depuis deux semaines, les employés d'un parc de Vancouver tentent de capturer une loutre qui se délecte de précieuses carpes qui nageaient jusqu'ici paisiblement dans l'étang.
https://www.rtl.fr/actu/international/au-canada-le-combat-entre-une-loutre-et-des-carpes-tient-le-pays-en-haleine-7795770798
2018-12-01 04:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/K24jzp8iaG0dD3F-qgL2xA/330v220-2/online/image/2018/1201/7795770821_000-1b780n.jpg