2 min de lecture États-Unis

États-Unis : la police prend sa barbe à papa pour de la drogue, elle fait 3 mois de prison

Cette mère de famille a déposé plainte le 22 novembre dernier contre la police du comté de Monroe (Géorgie), pour emprisonnement injustifié et violation de ses droits civils.

Une barbe à papa (illustration)
Une barbe à papa (illustration) Crédit : Pixabay / Anuja Tilij
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et Leia Hoarau

Dasha Fincher, une Américaine de 41 ans vivant dans le comté de Monroe en Georgie, a porté plainte contre la police après avoir passé trois mois en prison alors qu'elle était innocente. La raison : avoir transporté de la barbe à papa, que la police a pris pour la drogue. 

C'est pour un contrôle routier, que va réaliser la police le 31 décembre 2016, que l'Américaine est stoppée sur le bord de la route. Alors qu'ils procèdent ensuite à une fouille du véhicule, ils tombent sur des sachets contenant une substance bleue. Les policiers décident de procéder à un test rapide sur place, soupçonnant Dasha Fincher de transporter de la méthamphétamine. 

Malgré les explications de l'Américaine, qui leur explique qu'ils s'agit en réalité de sucre coloré pour faire de la barbe à papa, l'emballage et l'aspect cristallisé de la substance les font douter. Le test d'analyse se révèle alors positif et Dasha Fincher est arrêtée. 

À lire aussi
Les enfants passent de plus en plus de temps devant les écrans sciences
Les écrans modifient le cerveau des enfants selon une étude américaine

Des machines peu fiables

Placée en détention, le juge fixe sa caution libératoire à un million de dollars, somme qu'elle ne peut pas payer. Au cours des trois mois qu'elle passe derrière les barreaux à clamer son innocence, elle rate la naissance de ses deux petits-enfants, des jumeaux. 

Le 22 mars 2017, des analyses plus poussées sont effectuées sur le contenu du sachet retrouvé dans la voiture de Dasha Fincher. Et la suspecte disait la vérité : il s'agissait bien d'un mélange de sucre et de colorants. Un mois plus tard, les charges sont abandonnés et elle est libérée. 

Le 22 novembre, Dasha Fincher a décidé de porter plainte contre la police du comté de Monroe pour "négligence". Elle accuse notamment le bureau du shérif d'avoir "violé ses droits civils", ce qui a entraîné un emprisonnement injustifié. Ce n'est pas la première fois que les produits alimentaires sont testés positifs aux États-Unis. Les appareils d'analyses utilisés par les policiers sont en réalité peu fiables, et toute une série de substances autres que les drogues dures peuvent être détectées positives.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Insolite Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795762771
États-Unis : la police prend sa barbe à papa pour de la drogue, elle fait 3 mois de prison
États-Unis : la police prend sa barbe à papa pour de la drogue, elle fait 3 mois de prison
Cette mère de famille a déposé plainte le 22 novembre dernier contre la police du comté de Monroe (Géorgie), pour emprisonnement injustifié et violation de ses droits civils.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-la-police-prend-sa-barbe-a-papa-pour-de-la-drogue-elle-fait-3-mois-de-prison-7795762771
2018-11-30 18:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9_efRUkg7HAlQ4nxsOk7ig/330v220-2/online/image/2018/1130/7795762941_une-barbe-a-papa-illustration.jpg