2 min de lecture Découverte scientifique

Les "licornes" ont existé et on connaît les raisons de leur disparition

Ces animaux ont bien existé et nos ancêtres les ont même côtoyés. Les licornes de Sibérie, ces gros rhinocéros, ont disparu il y a quelque 36.000 ans.

Représentation artistique de l'Elasmotherium par W. S. Van der Merwe
Représentation artistique de l'Elasmotherium par W. S. Van der Merwe Crédit : Capture d'écran Youtube @ExtinctionBlog
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Le légendaire animal est loin de ressembler à un cheval élancé à la crinière multicolore. La licorne sibérienne, de son nom scientifique Elasmotherium sibiricum, a davantage l'air d'un gros rhinocéros poilu et brun.

Et la dernière étude en date démontre que le mammifère géant a en réalité disparu il y a "seulement" 36.000 ans, soit bien plus récemment que ce que croyaient les chercheurs qui pensaient que sa disparition datait d'il y a au moins 350.000 ans. L'animal, qui fascine littéralement les paléontologues, aurait ainsi côtoyé l'Homme moderne.

Pour essayer d'en savoir plus, les chercheurs ont décidé d'analyser l'ADN de la créature, dont un échantillon de peau ainsi que 23 os différents sont sous la garde du Muséum d'histoire naturelle de Londres. Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature Ecology & Evolution.

À lire aussi
La sonde Chang'e 4 ressemble trait pour trait à sa prédécesseure, Chang'e 3, qui a atterri sur la Lune en 2013 espace
Pourquoi la Chine veut éclairer la face cachée de la Lune

Une Sibérie centrale asséchée

Malgré son apparence, l'Elasmotherium sibiricumdont l'existence a été révélée en 2016, serait en réalité bien éloigné du rhinocéros actuel. Les deux branches se seraient séparées il y a plus de 40 millions d'années. De 4 mètres de long et 3,5 tonnes, il possédait une corne monumentale que les chercheurs estiment à plus d'un mètre, même si aucune d'entre elle n'a jamais été retrouvée à ce jour.

Grâce aux relevés d'ADN récemment effectués, les chercheurs auraient réussi à découvrir la véritable cause de l'extinction de la licorne de Sibérie. Âgée de plus de deux millions d'années, l'espèce a survécu non seulement à l'Homme mais également à plusieurs changements climatiques majeurs. Mais c'est au cours d'un léger refroidissement en Sibérie centrale (l'actuel Kazakhstan), où elle vit, qu'elle s'est éteinte.


Et non, elle n'est pas morte de froid, mais de faim. En effet, le gel de la toundra sibérienne a provoqué le dessèchement du sol et la disparition de l'herbe. Et si les autres espèces de rhinocéros ont réussi à changer leur régime alimentaire pour se nourrir de feuilles des arbres en hauteur, la licorne, elle, n'a pas évolué. Sa tête, très grosse et très basse, ne pouvait probablement pas se lever. De plus, sa mâchoire était dépourvue de dents et ne serait peut-être pas parvenue à broyer les feuilles.

Triste sort pour ces mammifères géants, dont l'existence explique néanmoins l'apparition du mythe actuel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Sciences Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795766895
Les "licornes" ont existé et on connaît les raisons de leur disparition
Les "licornes" ont existé et on connaît les raisons de leur disparition
Ces animaux ont bien existé et nos ancêtres les ont même côtoyés. Les licornes de Sibérie, ces gros rhinocéros, ont disparu il y a quelque 36.000 ans.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/les-licornes-ont-existe-et-on-connait-les-raisons-de-leur-disparition-7795766895
2018-11-30 21:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sr_cqT-eQVYWlSCT2gkxWQ/330v220-2/online/image/2018/1130/7795767329_representation-artistique-de-l-elasmotherium-par-w-s-van-der-merwe.PNG